Deprecated: mysql_connect(): The mysql extension is deprecated and will be removed in the future: use mysqli or PDO instead in /vdir/www.uneautrevie.org/var/www/vhosts/www.uneautrevie.org/web/connect.php on line 27

Deprecated: Function mysql_selectdb() is deprecated in /vdir/www.uneautrevie.org/var/www/vhosts/www.uneautrevie.org/web/connect.php on line 29
L'accusé - John Grisham - Une autre vie
  logo  
  Accueil   Accueil  |forum   Forum  | jeux   Jeux  | disk   photo  | Livre d'or   Quotidien  | Vendée globe   Vendée  | Liens Web   Liens  | connect   Compte  
 
Translation :
 
   
 
Menu général :
 
   
 
Forum :
 
 

 
 
Derniers articles
 
 
 
 
Liens RSS :
 
 
Les une

 
 
Dernières news
 
 
Plus de news...
 
 
Nuage de mots
 
 
This will be shown to users with no Flash or Javascript.
 
 
Radio
 
  Désolé, pour écouter une radio, il faut s'inscrire
 
 
Horloge
 
 

*** Pour voir ce site vous devez avoir flash player mis à jour ***

Pour mettre à jour ou télécharger Flash player cliquez ici.

 
 
Poisson :
 
 
10 premiers
  • val
  • ΨVieuxcon
  • Ancien membre
  • +annie
  • Ωloubabond
  • Ancien membre
  • Ancien membre
  • axel1
  • Ancien membre
  • Ancien membre

 
 
Faire un don
 
 
10 premiers
  • val
  • ΨVieuxcon
  • Ancien membre
  • +annie
  • Ωloubabond
  • Ancien membre
  • Ancien membre
  • axel1
  • Ancien membre
  • Ancien membre

 
 
Forum : Masquer l’entête
 
 
Accès rapide :

 

Effectuer une Recherche avancée OU


 
 
L'accusé - John Grisham  [0 réponse]
 
 



 
 
 
 
 
 
 
 
 
val
starsj7.png
Dieu Supreme


avatar
Hors ligne

Nombre de posts: 1470 (0.33/Jour)
Inscrit(e) le: 30 mai 2006
Imprimer Permalien dimanche 30 mars 2008 à 21:33  

4183CIX3RDL._AA240_.jpg

Le 7 décembre 1982. dans une petite ville d'Oklahoma. une jeune femme de vingt et un ans, Debbie Carter, est sauvagement violée et assassinée. L'enquête piétine malgré des indices qui conduisent â un ami de lycée avec qui elle a été vue le soir du crime. Cinq ans plus tard, c'est un autre homme, Ron Williamson, qui est arrêté par les policiers chargés de l'affaire. II sera condamné à mort. À quelques jours seulement de son exécution, des tests d'ADN l'innocentent... et désignent le vrai coupable : l'ami de lycée - qui n'a jamais été inquiété.
Douze années se sont écoulées entre l'arrestation de Ron Williamson et sa libération. Douze années pendant lesquelles la police et la justice ont accumulé les faux témoignages, les mensonges, les pseudo expertises...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Note : 09/10



John Grisham est de ces auteurs dont j'achète les livres sans même lire le résumé.
Question de confiance.
Une écriture plaisante, des intrigues qui non seulement tiennent la route mais me glace le sang.
Bref, un de mes auteurs favoris en matière de policier/thriller.

Cependant, j'avoue avoir pris une claque avec "Le clandestin" qui m'avait grandement déçue.
Un livre bâclé, une histoire ennuyeuse, je n'y avais pas retrouvé "mon" Grisham.

Avec "Le dernier match", il m'avait très agréablement surpris.
Changement de registre pour le maître des intrigues, le voilà qui écrivait un roman, sans meurtres, sans machinations, mais d'une grande émotion.

Je l'attendais donc au tournant avec "L'accusé". Je ne voulais pas être déçue, mais je n'en aurais pas été surprise.
Et bien ! Ca m'apprendra de douter.
Tout le monde a le droit de se tromper non ?

Une fois de plus, Grisham m'a pris par surprise.
Il livre là un livre policier certes, mais pas un roman de fiction.
En fait, il met en roman une histoire vraie.

Et quelle histoire !

Avec sa façon d'écrire et de raconter, une fois de plus, j'ai été happée dès les premières pages.
J'avais un mal fou à le reposer pour faire autre chose et plus d'une fois, le livre me trottait dans la tête, avec cette question lancinante "mais comment c'est possible ?".

Se basant sur des articles de journaux, les minutes des procès, des témoignages de personnes vivant toujours là bas, de la famille, des amis, de la justice et mettant à profit son propre passé d'avocat, John Grisham a rendu ce livre encore plus vrai que vrai.

J'avais vraiment le sentiment de voir et d'entendre ce que je lisais. Comme si je pouvais les voir en 3D.

J'ai été soufflé, choqué, écoeuré par ce que j'ai lu.

Comment autant d'erreurs, de faux témoignages et de négligences ont pu être possible ?

Pressés de mettre un terme à des enquêtes et surtout celle du meurtre de Debbie Carter, la police et le procureur Peterson se sont acharnés à mettre sous les verrous un ou des coupables.

L'enquête traînant en longueur, plus de 4 ans après le meurtre, ils arrêtent et mettent en accusation Ron Williamson comme assassin principal.

Les motifs ? Ron est l'ancienne star de la ville. Un brillant avenir dans le sport se dessinait pour lui, mais la boisson, les sorties, la drogue et les blessures ont brisés ce rêve.
Par la suite, Ron n'a jamais été capable de garder bien longtemps un emploi. Toujours tenu par le démon de la drogue et surtout celui de l'alcool, il était un peu la brebis galeuse d'Ada, une petite ville de l'Oklahoma, où tout le monde connait tout le monde.
La santé mental de Ron est particulièrement fragile et il fait une cible parfaite.

Commence alors pour le pauvre homme une chasse à mort terrible.

Mis en accusation, défendu par un avocat aveugle qui n'a pas envie d'être là, Ron voit les témoignages mensongers se succéder.
Se sachant innocent, il ne comprend pas ce qu'il se passe. Pourquoi tous ces gens mentent-ils ? Pourquoi s'acharner contre lui ?

Au terme d'une parodie de procès, Ron est reconnu coupable et condamné à mort.

Son séjour en prison, en plus d'être injuste, le fait de plus en plus sombrer dans la folie.

Heureusement, Ron n'est pas seul. Ses soeurs ne l'ont jamais laissé tombé. N'ont jamais cessé de croire en son innocence. Et à force de demandes répétées, de recours en justice, elles réussissent à obtenir que le procès de Ron soit revu.

Il passera donc de nouveau en jugement. Cette fois ci, il sera défendu par un avocat qui a la conviction d'avoir pour client un homme innocent. Tout au long du procès, il n'aura de cesse de mettre le doigt sur les incohérences et les invraisemblances qui ont eu lieu lors de la première mise en accusation.

Au terme de ce procès, la preuve flagrante de l'innocence de Ron sera faite et il sera remis en liberté. Pas de dédommagement, pas d'excuses... Ron aura passé plus de 10 ans derrière les barreaux dont de nombreuses années dans le couloir de la mort.

Sa santé mentale n'en ai pas sortie améliorée. Encore plus fragile qu'avant, Ron vivra les dernières années de sa vie oscillant entre les crises psychotiques et la paranoïa.

Un livre terrible. Fort. Qui prend aux tripes.

Cette histoire avait fait un bruit énorme aux Etats-Unis. Un homme blanc, accusé d'avoir tué une femme blanche, jugé par un jury blanc et condamné à mort.

Personne n'était à l'abri. Une femme était morte et un homme innocent avait passé nombre d'années en prison pendant que le véritable assassin n'était pas inquiété.

Voilà de quoi faire réfléchir. Personne n'est à l'abri. Si la justice vous a dans le collimateur, elle peut vous conduire à l'injection létale.

Je n'ai pu rester indifférente à la lecture de ce livre. Il restera sans doute l'un de mes préférés de Grisham.

Surtout sachant qu'il s'agit d'une histoire vraie !!!!



Edité Dimanche 30 mars 2008 :21:42 par val



Visiter son site

Partager

 
 
 
 
L'accusé - John Grisham  [0 réponse]