Deprecated: mysql_connect(): The mysql extension is deprecated and will be removed in the future: use mysqli or PDO instead in /vdir/www.uneautrevie.org/var/www/vhosts/www.uneautrevie.org/web/connect.php on line 27

Deprecated: Function mysql_selectdb() is deprecated in /vdir/www.uneautrevie.org/var/www/vhosts/www.uneautrevie.org/web/connect.php on line 29
Vous plaisantez monsieur Tanner - Jean-Paul DUBOIS - Une autre vie
  logo  
  Accueil   Accueil  |forum   Forum  | jeux   Jeux  | disk   photo  | Livre d'or   Quotidien  | Vendée globe   Vendée  | Liens Web   Liens  | connect   Compte  
 
Translation :
 
   
 
Menu général :
 
   
 
Forum :
 
 

 
 
Derniers articles
 
 
 
 
Liens RSS :
 
 
Les une

 
 
Dernières news
 
 
Plus de news...
 
 
Nuage de mots
 
 
This will be shown to users with no Flash or Javascript.
 
 
Radio
 
  Désolé, pour écouter une radio, il faut s'inscrire
 
 
Horloge
 
 

*** Pour voir ce site vous devez avoir flash player mis à jour ***

Pour mettre à jour ou télécharger Flash player cliquez ici.

 
 
Poisson :
 
 
10 premiers
  • val
  • ΨVieuxcon
  • Ancien membre
  • +annie
  • Ωloubabond
  • Ancien membre
  • Ancien membre
  • axel1
  • Ancien membre
  • Ancien membre

 
 
Faire un don
 
 
10 premiers
  • val
  • ΨVieuxcon
  • Ancien membre
  • +annie
  • Ωloubabond
  • Ancien membre
  • Ancien membre
  • axel1
  • Ancien membre
  • Ancien membre

 
 
Forum : Masquer l’entête
 
 
Accès rapide :

 

Effectuer une Recherche avancée OU


 
 
Vous plaisantez monsieur Tanner - Jean-Paul DUBOIS  [0 réponse]
 
 



 
 
 
 
 
 
 
 
 
val
starsj7.png
Dieu Supreme


avatar
Hors ligne

Nombre de posts: 1470 (0.33/Jour)
Inscrit(e) le: 30 mai 2006
Imprimer Permalien vendredi 21 septembre 2007 à 08:50  

41rCShBWC5L.-AA240-.jpeg

Avant d'h?riter de la maison familiale, Paul Tanner menait une existence paisible. Mais depuis qu'il a d?cid? de la restaurer, rien ne va plus! Ma?ons d?ments, couvreurs d?linquants, ?lectriciens fous, tous semblent s'?tre donn? le mot pour lui rendre la vie impossible. Chronique d'un douloureux combat, galerie de portraits terriblement humains : le r?cit v?ridique d'un chantier infernal, color? d'une bonne dose d'humour...noir !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Note : 06/10

Lorsque son vieil oncle homosexuel meurt en lui l?guant sa grande et vieille maison, Monsieur Tanner est plut?t surpris tout d'abord, puis content.

De cette maison et de ses moments d'enfances qu'il y a pass?s, il garde de jolis souvenirs.

Aussi lorsqu'il se rend sur place, dans sa nouvelle demeure, le choc est rude ! C'est vrai qu'il n'?tait pas venu depuis longtemps, mais l? quand m?me !

La maison n'est plus qu'une ruine ! Tout tombe, tout fuit, tout est trou?, perc?.... Bonjour le cadeau ou plut?t l'h?ritage empoisonn? !

Bref, Monsieur Tanner, s'il veut vivre dans cette maison, n'est pas sorti de l'auberge. Il va devoir travailler dur pour la remettre en ?tat.

Et pour se faire, il va devoir engager diff?rents corps de m?tier. Tous les m?tiers en fait. Ou presque.

Sans oublier de mettre, lui m?me, la main ? la p?te.

Et ce pauvre Monsieur Tanner va vivre les pires jours de sa vie. Faire les plus ?tranges exp?riences, rencontrer d'improbables duos.

Des couvreurs m?me pas couvreurs et surtout non assur?s. Des pl?triers amateurs de calendrier Pirelli, un ?lectricien russe fervent catholique...

Avec une succession de chapitres tr?s courts (rarement plus de 2 pages), l'auteur nous raconte ses d?boires avec des ouvriers qui soit, sont compl?tement barr?s, soit, voient en plus d?s la premi?re seconde, le parfait pigeon !

Le pauvre en tout les cas, aura bien d? m?rite ? n'en tuer aucun !

Une ?criture tr?s simple, pour ne pas dire simplette.

Un livre gentillet dont les 200 pages suffisent largement. Plus aurait ?t? trop.

Un roman qui se lit donc tr?s rapidement, pr?te ? sourire mais pas non plus ? ?clater de rire, faut pas pousser.

Bref, plaisant, mais sans plus. Sympathique mais pas inoubliable. A lire ? l'occasion.

C'est ce que j'appelle un livre bouche trou en gros. Un livre ? lire juste derri?re un autre qui nous a marqu?, afin de faire le vide.



Visiter son site

Partager

 
 
 
 
Vous plaisantez monsieur Tanner - Jean-Paul DUBOIS  [0 réponse]