Deprecated: mysql_connect(): The mysql extension is deprecated and will be removed in the future: use mysqli or PDO instead in /vdir/www.uneautrevie.org/var/www/vhosts/www.uneautrevie.org/web/connect.php on line 27

Deprecated: Function mysql_selectdb() is deprecated in /vdir/www.uneautrevie.org/var/www/vhosts/www.uneautrevie.org/web/connect.php on line 29
Le meilleur des mondes - Aldous Huxley - Une autre vie
  logo  
  Accueil   Accueil  |forum   Forum  | jeux   Jeux  | disk   photo  | Livre d'or   Quotidien  | Vendée globe   Vendée  | Liens Web   Liens  | connect   Compte  
 
Translation :
 
   
 
Menu général :
 
   
 
Forum :
 
 

 
 
Derniers articles
 
 
 
 
Liens RSS :
 
 
Les une

 
 
Dernières news
 
 
Plus de news...
 
 
Nuage de mots
 
 
This will be shown to users with no Flash or Javascript.
 
 
Radio
 
  Désolé, pour écouter une radio, il faut s'inscrire
 
 
Horloge
 
 

*** Pour voir ce site vous devez avoir flash player mis à jour ***

Pour mettre à jour ou télécharger Flash player cliquez ici.

 
 
Poisson :
 
 
10 premiers
  • val
  • ΨVieuxcon
  • Ancien membre
  • +annie
  • Ωloubabond
  • Ancien membre
  • Ancien membre
  • axel1
  • Ancien membre
  • Ancien membre

 
 
Faire un don
 
 
10 premiers
  • val
  • ΨVieuxcon
  • Ancien membre
  • +annie
  • Ωloubabond
  • Ancien membre
  • Ancien membre
  • axel1
  • Ancien membre
  • Ancien membre

 
 
Forum : Masquer l’entête
 
 
Accès rapide :

 

Effectuer une Recherche avancée OU


 
 
Le meilleur des mondes - Aldous Huxley  [0 réponse]
 
 



 
 
 
 
 
 
 
 
 
val
starsj7.png
Dieu Supreme


avatar
Hors ligne

Nombre de posts: 1470 (0.32/Jour)
Inscrit(e) le: 30 mai 2006
Imprimer Permalien mardi 4 septembre 2007 à 21:37  

410ZV9PE4QL.-AA240-.jpeg

Les exp?rimentations sur l'embryon, l'usage g?n?ralis? de la drogue. Ces questions d'actualit? ont ?t? r?solues dans l'?tat mondial, totalitaire, imagin? par Mous Huxley en 1932. D?fi, r?quisitoire, anti-utopie, ce chef-d'oeuvre de la litt?rature d'anticipation a fait de son auteur un des t?moins les plus lucides de notre temps.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Note : 05/10

Dans le monde du futur, toutes les technologies ont ?t? mises au service du clonage, suivant le proc?d? de Bokanovsky.

Les futurs humains sont s?par?s en diff?rentes classes, de l'?lite intellectuelle ? la basse classe de travailleurs manuels.

Tout est r?gul?, planifi?, rien n'est laiss? au hasard, au moindre petit soucis, les gens prennent une petite pilule de Soma, une sorte de drogue qui apporte l'illusion d'un total sentiment de bonheur.

Dans cette nouvelle soci?t?, beaucoup de nos "pratiques" ont disparues. La notion de couple est rejet?e, tout le monde appartient ? tout le monde et il est recommand? et encourag? de changer r?guli?rement de partenaires sexuel, la fid?lit? est consid?r?e comme une folie.

Les enfants ne sont plus con?us sexuellement, mais dans des cuves au Centre d'Incubation et de Conditionnement. Le concepte m?me d'une m?re ou d'un p?re est jug? obsc?ne.

Les "b?b?s" sont de cette fa?on conditionn?s d?s leur cr?ation cellulaire et s?par?s par un programme g?n?tique en diff?rentes castes, des Alphas, personnes de pouvoirs, aux Epsilons, basse main d'oeuvre. Selon la caste ? laquelle ils sont destin?s, leur endoctrinement est ?galement impos? d?s leur "conception".

Bernard est un Alpha. Mais pas un Alpha comme les autres. Est-ce un bien ? Un mal ? Toujours est-il que Bernard contrairement aux autres, peut ressentir des choses. Et s'il y a bien une chose qu'il peut ressentir, c'est sa diff?rence. Il semblerait que lors de sa conception, son programme g?n?tique ai quelque peu bugg?. Contrairement aux autres Alpha, il n'est pas parfait physiquement, il a des id?es bien ? lui, il pense tout seul, il estime qu'avoir une seule partenaire peut ?tre quelque chose de bien et pour couronner le tout, il refuse de prendre des pilules de Soma pour oublier ses malheurs.

Sa vie va compl?tement basculer lorsqu'au cours d'un voyage qu'il fait avec Lenina (la jeune femme qu'il souhaite fr?quenter), dans une r?serve de sauvages vivant toujours sous les anciennes coutumes, il va faire la connaissance d'une femme et de son fils, qui se trouvent l?, par accident.

N'en d?plaise ? tous les fans, mais perso, je n'ai pas aim? ce livre.

Je n'y ai pas trouv? d'innovation, rien qui attise mon imagination.

Ce roman, lorsqu'il est sorti, ? tr?s certainement d? faire couler beaucoup d'encre, fait un tabac monstre et s'y j'en crois les avis que j'ai lu ? droite et ? gauche, il semble plaire ?norm?ment ? beaucoup de monde.

Mais je ne suis pas de ceux l?. Soit que le roman a mal vieilli, soit que ce n'est pas un roman pour moi, mais toujours est-il que je m'y suis limite ennuy?e.

Le sujet est "sympa", je veux dire, l'id?e est bonne, mais c'est du d?j? vu pour moi. Quand bien m?me il aurait ?t? ?crit bien avant ceux que j'ai d?j? lu.

L'id?e d'un monde aseptis?, conditionn?, j'ai l'impression d'avoir d?j? "vu" ou plut?t lu ?a et bien mieux ?crit.

Je trouve que dans le genre, Barjavel a fait beaucoup mieux. Il n'a pas ?crit de roman exactement pareil, mais certains se rapprochent plus ou moins de ce concepte et j'en ai pr?f?r? la lecture.

Pour moi Barjavel est et reste un ma?tre en la mati?re et sur ce point, je trouve qu'Huxley souffre de la comparaison.

Au final, une d?ception pour ce roman qu'aux vues des diff?rentes avis p?ch?s par ci par l?, j'ai tr?s certainement surestim?. Dommage.

Je vous livre un passage qui r?sume assez bien le livre je trouve :

"... Parce que notre monde n'est pas le m?me que celui d'Othello. On ne peut pas faire de tacots sans acier, et l'on ne peut pas faire de trag?dies sans instabilit? sociale. Le monde est stable ? pr?sent. Les gens sont heureux ; ils obtiennent ce qu'ils veulent et ils ne veulent jamais ce qu'ils ne peuvent obtenir. Ils sont ? l'aise ; ils sont en s?curit? ; ils ne sont jamais malades ; ils n'ont pas peur de la mort ; ils sont dans une sereine ignorance de la passion et de la vieillesse ; ils n'ont pas d'?pouses, pas d'enfants, pas d'amants, au sujet desquels ils pourraient ?prouver des ?motions violentes ; ils sont conditionn?s de telle sorte que, pratiquement ils ne peuvent s'emp?cher de se conduire comme ils doivent. Et si par hasard quelque chose allait de travers, il y a le soma - que vous flanquez froidement par la fen?tre au nom de la libert?, monsieur le Sauvage - La libert? ! -


Edit? Mardi 22 janvier 2008 :01:29 par Vieuxcon

Edit? Mercredi 23 janvier 2008 :16:30 par Vieuxcon



Visiter son site

Partager

 
 
 
 
Le meilleur des mondes - Aldous Huxley  [0 réponse]