Deprecated: mysql_connect(): The mysql extension is deprecated and will be removed in the future: use mysqli or PDO instead in /vdir/www.uneautrevie.org/var/www/vhosts/www.uneautrevie.org/web/connect.php on line 27

Deprecated: Function mysql_selectdb() is deprecated in /vdir/www.uneautrevie.org/var/www/vhosts/www.uneautrevie.org/web/connect.php on line 29
Le Dalhia noir de James Ellroy - Une autre vie
  logo  
  Accueil   Accueil  |forum   Forum  | jeux   Jeux  | disk   photo  | Livre d'or   Quotidien  | Vendée globe   Vendée  | Liens Web   Liens  | connect   Compte  
 
Translation :
 
   
 
Menu général :
 
   
 
Forum :
 
 

 
 
Derniers articles
 
 
 
 
Liens RSS :
 
 
Les une

 
 
Dernières news
 
 
Plus de news...
 
 
Nuage de mots
 
 
This will be shown to users with no Flash or Javascript.
 
 
Radio
 
  Désolé, pour écouter une radio, il faut s'inscrire
 
 
Horloge
 
 

*** Pour voir ce site vous devez avoir flash player mis à jour ***

Pour mettre à jour ou télécharger Flash player cliquez ici.

 
 
Poisson :
 
 
10 premiers
  • val
  • ΨVieuxcon
  • Ancien membre
  • +annie
  • Ωloubabond
  • Ancien membre
  • Ancien membre
  • axel1
  • Ancien membre
  • Ancien membre

 
 
Faire un don
 
 
10 premiers
  • val
  • ΨVieuxcon
  • Ancien membre
  • +annie
  • Ωloubabond
  • Ancien membre
  • Ancien membre
  • axel1
  • Ancien membre
  • Ancien membre

 
 
Forum : Masquer l’entête
 
 
Accès rapide :

 

Effectuer une Recherche avancée OU


 
 
Le Dalhia noir de James Ellroy  [0 réponse]
 
 



 
 
 
 
 
 
 
 
 
val
starsj7.png
Dieu Supreme


avatar
Hors ligne

Nombre de posts: 1470 (0.32/Jour)
Inscrit(e) le: 30 mai 2006
Imprimer Permalien lundi 12 mars 2007 à 08:41  

2743615877.01.-aa240-sclzzzzzzz-v38091745-.jpeg

Le 15 janvier 1947, dans un terrain vague de Los Angeles, est découvert le corps nu et mutilé, sectionné en deux au niveau de la taille, d'une jeune fille de vingt-deux ans : Betty Short, surnommée " Le Dahlia Noir " par un reporter, à cause de son penchant à se vêtir totalement en noir. Le meurtre est resté l'une des énigmes les plus célèbres des annales du crime en Amérique.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Note : 07/10


A la suite d’un match de boxe organisé par leur hiérarchie afin de rapporter une augmentation de salaire pour les policiers et un crédit important, deux policiers, Lee Blanchard et Bucky Bleichert, sont amenés à former un duo dans le boulot.

Ils font leur petit bonhomme de chemin et semblent bien partis pour gravir petit à petit les échelons de la police.

Ils sont d’ailleurs à la recherche d’un homme et fouille ce qui semble être son repaire, lorsque dehors, ils se rendent compte que les lieux commencent à grouiller de policiers.

Un corps vient d’être découvert. Celui d’une jeune femme, affreusement mutilé et coupé en deux à partir du nombril. Le corps a été vidé de ses organes et nettoyé.

Commence alors pour les deux hommes l’enquête qui va les plonger dans leurs pires travers et les précipités inexorablement vers leur perte.

L ‘amitié profonde qui les lie trouve également son ciment dans la présence de Kay. Une femme qui vit avec Lee mais qui est amoureuse de Bucky. Un trio qui n’a pourtant rien de pervers, où tout le monde reste à sa place et où les liens sont très forts.

Cependant, l’obsession de Lee pour celle que la presse nommera « Le Dahlia noir », va mettre à mal son amitié avec Bucky, sa relation avec Kay, mais aussi sa santé mentale.

Une obsession qui poursuivra par la suite Bucky et l’entraînera dans un cercle vicieux, malsain, proche de la nécrophilie, comme le lui reprochera plus tard Kay.

Ce roman est le premier que je lis de James Ellroy.

Même s’il s’agit d’un roman, il s’est inspiré d’un fait réel, l’histoire du Dahlia noir a vraiment défrayé les chroniques et secoué l’Amérique des années 50.

James Ellroy a très bien su dépeindre l’état d’esprit de l’époque, la fin de la guerre n’était pas si loin, les afro américains étaient des nègres et la police corrompus.

J’ai apprécié cette lecture. Ce n’est pas l’un des meilleurs polars que j’ai lu, cependant j’y ai pris plaisir.

L’auteur décrit bien l’état d’esprit de ses deux personnages principaux, ces deux policiers ni tout à fait bons, ni tout à fait mauvais. Leur obsession face à l’affaire et au meurtre d’Elisabeth Short qui ne les quittera jamais. Qui aura été le déclencheur de la mort de l’un et aura fichue la vie de l’autre en l’air.

Si la base de l’histoire est vraie, les personnages eux, ne sont que le produit de son imagination, mais il a cependant tellement bien réussi à retranscrire l’époque et les sentiments que l’on s’y laisse prendre et que l’on aimerait croire que la fin est vraie… que l’assassin est sous les verrous et Bucky retrouve sa femme.



Visiter son site

Partager

 
 
 
 
Le Dalhia noir de James Ellroy  [0 réponse]