Deprecated: mysql_connect(): The mysql extension is deprecated and will be removed in the future: use mysqli or PDO instead in /vdir/www.uneautrevie.org/var/www/vhosts/www.uneautrevie.org/web/connect.php on line 27

Deprecated: Function mysql_selectdb() is deprecated in /vdir/www.uneautrevie.org/var/www/vhosts/www.uneautrevie.org/web/connect.php on line 29
Autres chroniques de San Francisco de Armistea - Une autre vie
  logo  
  Accueil   Accueil  |forum   Forum  | jeux   Jeux  | disk   photo  | Livre d'or   Quotidien  | Vendée globe   Vendée  | Liens Web   Liens  | connect   Compte  
 
Translation :
 
   
 
Menu général :
 
   
 
Forum :
 
 

 
 
Derniers articles
 
 
 
 
Liens RSS :
 
 
Les une

 
 
Dernières news
 
 
Plus de news...
 
 
Nuage de mots
 
 
This will be shown to users with no Flash or Javascript.
 
 
Radio
 
  Désolé, pour écouter une radio, il faut s'inscrire
 
 
Horloge
 
 

*** Pour voir ce site vous devez avoir flash player mis à jour ***

Pour mettre à jour ou télécharger Flash player cliquez ici.

 
 
Poisson :
 
 
10 premiers
  • val
  • ΨVieuxcon
  • Ancien membre
  • +annie
  • Ωloubabond
  • Ancien membre
  • Ancien membre
  • axel1
  • Ancien membre
  • Ancien membre

 
 
Faire un don
 
 
10 premiers
  • val
  • ΨVieuxcon
  • Ancien membre
  • +annie
  • Ωloubabond
  • Ancien membre
  • Ancien membre
  • axel1
  • Ancien membre
  • Ancien membre

 
 
Forum : Masquer l’entête
 
 
Accès rapide :

 

Effectuer une Recherche avancée OU


 
 
Autres chroniques de San Francisco de Armistea  [2 réponses]
 
 



 
 
 
 
 
 
 
 
 
val
starsj7.png
Dieu Supreme


avatar
Hors ligne

Nombre de posts: 1470 (0.32/Jour)
Inscrit(e) le: 30 mai 2006
Imprimer Permalien vendredi 20 octobre 2006 à 09:19  

2264029919.08._PE05_OU08_SCMZZZZZZZ_.jpg


Vous rêviez de lire la suite ? Eh bien réjouissez-vous ! Armistead Maupin nous livre le troisième opus des aventures du 28, Barbary Lane. Finies les seventies, place aux années quatre-vingt ! Au programme, l'amour toujours pour Michael et Mary Ann désormais trentenaires. Mary Ann qui assure dorénavant une émission quotidienne à la télévision et qui rêve de devenir une grande journaliste. Contre l'avis et les envies de son directeur, elle décide de saisir sa chance, quand DeDe Day, revenue incognito à San Francisco, lui révèle qu'elle a échappé in extremis au suicide collectif d'une secte au Guyana et lui livre quelques croustillantes anecdotes... Pas de doute, la jeune fille tient son scoop ! Mais le métier de journaliste n'est pas de tout repos... d'autant qu'il fait des envieux...

-----------------------------------
Note : 09/10

Je m'étais régalée avec les 2 précédents tomes, mais c'est en lisant le 3ème que j'ai réalisé combien ils m'avaient tous manqués. Au point d'avoir l'impression de retrouver des amis.

San Francisco, les années 80, des personnages très attachants, le tout raconté pas Armistead Maupin, c'est du pur bonheur dans les mains.

J'ai eu la même sensation en lisant les 2 autres, on se plonge dedans dès les premières pages, on a vraiment l'impression d'être avec eux, de les connaitre, de faire partie de cette fameuse famille de Barbary Lane, d'avoir Madame Madrigale pour logeuse, de vivre tous plus ou moins les uns avec les autres........... tiens, comme dans "Friends". Qui n'aurait pas envie de vivre ça ?

Cette fois ci, Mary Ann qui a trouvé l'amour, enfin, se retrouve encore une fois plongée dans une aventure incroyable avec le retour de DeDe et de ses enfants.

Michael est, je crois mon préféré. Un homo au grand coeur. Coeur d'artichaud je dirais même, avec un humour décapant.

A lire absolument si vous n'avez pas encore mit le nez dedans. J'ai hate de lire la suite.



Edité Vendredi 20 octobre 2006 :09:59 par Vieuxcon

Edité Mercredi 23 janvier 2008 :17:52 par Vieuxcon



Visiter son site

Partager

 
 
 
 
 
 
Ancien membre

avatar







Imprimer Permalien samedi 21 octobre 2006 à 10:05  

Val j'ai déjà mis le nez dedans comme tu dis. Et j'ai beaucoup aimé, a part un peu de longueur dans le dernier tome. Mais je crois que c'était parcque je les avais lus les uns derrière les autres. Je crois que c'est mieux de laisser poser un moment.


Partager

 
 
 
 
Autres chroniques de San Francisco de Armistea  [2 réponses]