Deprecated: mysql_connect(): The mysql extension is deprecated and will be removed in the future: use mysqli or PDO instead in /vdir/www.uneautrevie.org/var/www/vhosts/www.uneautrevie.org/web/connect.php on line 27

Deprecated: Function mysql_selectdb() is deprecated in /vdir/www.uneautrevie.org/var/www/vhosts/www.uneautrevie.org/web/connect.php on line 29
Elle s'appelait Sarah de Tatiana de Rosnay - Une autre vie
  logo  
  Accueil   Accueil  |forum   Forum  | jeux   Jeux  | disk   photo  | Livre d'or   Quotidien  | Vendée globe   Vendée  | Liens Web   Liens  | connect   Compte  
 
Translation :
 
   
 
Menu général :
 
   
 
Forum :
 
 

 
 
Derniers articles
 
 
 
 
Liens RSS :
 
 
Les une

 
 
Dernières news
 
 
Plus de news...
 
 
Nuage de mots
 
 
This will be shown to users with no Flash or Javascript.
 
 
Radio
 
  Désolé, pour écouter une radio, il faut s'inscrire
 
 
Horloge
 
 

*** Pour voir ce site vous devez avoir flash player mis à jour ***

Pour mettre à jour ou télécharger Flash player cliquez ici.

 
 
Poisson :
 
 
10 premiers
  • val
  • ΨVieuxcon
  • Ancien membre
  • +annie
  • Ωloubabond
  • Ancien membre
  • Ancien membre
  • axel1
  • Ancien membre
  • Ancien membre

 
 
Faire un don
 
 
10 premiers
  • val
  • ΨVieuxcon
  • Ancien membre
  • +annie
  • Ωloubabond
  • Ancien membre
  • Ancien membre
  • axel1
  • Ancien membre
  • Ancien membre

 
 
Forum : Masquer l’entête
 
 
Accès rapide :

 

Effectuer une Recherche avancée OU


 
 
Elle s'appelait Sarah de Tatiana de Rosnay  [6 réponses]
 
 



 
 
 
 
 
 
 
 
 
val
starsj7.png
Dieu Supreme


avatar
Hors ligne

Nombre de posts: 1470 (0.33/Jour)
Inscrit(e) le: 30 mai 2006
Imprimer Permalien mercredi 27 septembre 2006 à 15:37  

279761.gif

Lorsqu'elle tourne la clé du placard où se cache son petit frère, Sarah est persuadée qu'elle le libérera très vite, à son retour... mais Sarah fait partie des milliers de juifs arrêtés lors des rafles de 1942. Lorsque 60 ans plus tard, Julia, journaliste d'investigation, découvre l'histoire de Sarah, le visage de la petite fille ne la quitte plus. Contre l'avis de son mari - dont la famille cache un sombre secret - Julia veut à tout prix savoir ce qu'il est advenu de Sarah, même si cela doit lui coûter ce qu'elle a de plus cher au monde...

-------------------------------------------------------

Note : 9,5/10

Il ne s'agit pas là d'un livre glauque sur les abominations commises pendant la guerre et comme le dis Tatiana de Rosnay dans sa préface, ce n'est pas un travail d'historien mais son hommage aux enfants du Vel d'Hiv qu'on ne revit jamais.

Ce roman nous fait vivre deux histoires en parallèle. Deux histoires qui vont se téléscoper et changer à jamais la vie des protagonistes.

Sarah, jolie petite fille agée d'une dizaine d'années, vit avec ses parents et Michel son petit frêre. Lorsque des coups sont donnés contre la porte de leur appartement, la nuit du 16 juillet 1942, Sarah ne se doute pas de ce qui l'attend. L'horreur est derrière la porte. Malgré la peur et l'angoisse, l'espoir est tout de même là, ce sont des policiers français, ils ne leur feront pas de mal...... Juste avant d'être emportée, Sarah cache son petit frêre dans leur placard secret et tourne la clé qu'elle emporte avec elle, lui promettant de revenir bientôt le sortir de là.

La famille de Sarah ainsi que beaucoup d'autres, seront emmenées au Vélodrôme d'Hiver. De là, les parents seront séparés de leurs enfants et tous, après être parqués comme des bêtes, seront déportés vers Auschwitz.

Julia, américaine expatriée en France est une femme épanouie, amoureuse, mère de Zoë et journaliste de profession. Lorsque son patron lui demande de faire un reportage sur les 60 ans de la rafle du Vel d'Hiv, elle en ignorait jusqu'alors l'existence ou presque. C'est la rage au ventre qu'elle va découvrir et apprendre les attrocités commises. Les enfants déportés. Tous ces gens disparus.

Au fil du roman, l'histoire de la petite Sarah nous est dévoilée. La vie de Julia qui sera bouleversée par ses découvertes.

Un roman poignant, terriblement émouvant. Qui prend aux tripes. Pas de voyeurisme dans ces pages, juste l'histoire. Notre histoire. Celle de notre pays, si douloureuse soit-elle. Ce roman m'a énormément touché. Et sans vouloir faire dans le mélo, je dirais même qu'il m'a bouleversé. J'ai eu mal. J'ai eu honte. J'ai eu les larmes aux yeux plus d'une fois. J'aurais voulu en savoir encore et encore et encore sur Sarah.
Je me suis attachée très fort à elle.
Partiquement chaque page me faisait me poser des questions : aurais-je été suffisamment forte pour aider des familles juives ? Pour aider à sauver des enfants ? Aurais-je détouné le regard ? Fais comme si je n'avais rien vu ? Aurais-je été une "Juste" ? Ou une lâche ?
J'espère n'avoir jamais, à répondre à cette question......

Un roman qu'il faut absolument lire. Non seulement pour l'écriture de Tatiana de Rosnay, toujours aussi agréable, mais aussi et surtout, pour l'histoire qu'elle nous raconte.


-Edité le: Mercredi 27 septembre 2006 à 15:44 par Vieuxcon-

Edité Mercredi 23 janvier 2008 :18:17 par Vieuxcon



Visiter son site

Partager

 
 
 
 
 
 
ΨVieuxcon
Administrateur
stars7.png


avatar
Hors ligne

Nombre de posts: 1544 (0.33/Jour)
Inscrit(e) le: 07 novembre 2005
Imprimer Permalien mercredi 27 septembre 2006 à 15:44  

Oh l'autre , la note... C'est du copinage ça, bientôt bonne pour les élections smiley sg3agp.gif

Celà dit c'est bien que ce roman te fasse poser la question: "Aurais-je été un juste ou un lâche?" Je ne sais pas pourquoi je me pose cette question depuis que je suis tout petit; et je me la pose chaque fois que j'ai eu à faire exécuter des ordres (ce que je n'ai pas toujours fait) Aurais-je été un juste ou un Lâche. Terrible question

-Edité le: Vendredi 29 septembre 2006 à 18:26 par Vieuxcon-


Mieux vaut être un phare qu'un grain de sable
vieuxcoin1.gif


Visiter son site

Partager

 
 
 
 
 
 
val
starsj7.png
Dieu Supreme


avatar
Hors ligne

Nombre de posts: 1470 (0.33/Jour)
Inscrit(e) le: 30 mai 2006
Imprimer Permalien mardi 3 octobre 2006 à 09:20  

Nan nan, c'est pas du copinage, y'a d'autres livres du même auteur que je n'ai pas autant apprécié. Là, c'est vraiment, vraiment bon.



Visiter son site

Partager

 
 
 
 
 
 
Ancien membre

avatar







Imprimer Permalien lundi 16 avril 2007 à 18:42  

Ca va être très très très long d'attendre que ce livre paraisse en avril.
Et je pense que je vais devoir te le prêter Rémy smiley sg3agg29g.gif
et cette question va me tarauder aussi : qu'aurais je fait ? smiley sg3agg28g.gif

---
Cela fait maintenant un moment que j'ai terminé ce livre et je pense que c 'est le plus abouti de Tatiana de Rosnay, même s'il n'est pas mon préféré.
L'histoire de Sarah est très touchante et on suit avec beaucoup d'intérêt Julia la journaliste américaine dans ses recherches qui vont perturber sa vie. Et en parallèle on suit Sarah en gardant l'espoir pour elle. Dans ce livre il y a des gens abjects, mais aussi et heureusement des gens généreux qui souffraient de ce que vivaient les juifs.
Même si ce n'est pas un livre véritablement historique il se base sur des faits réels dont j'avais entendu parler du fond de ma Suisse natae et je savais aussi que c'étaient les gendarmes français aidés de la population qui avaient procédé à cette rafle.

Donc j'ai été touchée et émue par ce roman, mais pas totalement bouleversée....peut-être parce que le passé a été différent même si en Suisse nous avons été loin d'être irréprochables, si on se réfère aux banques et aux positions du gouvernement de l'époque.
Maintenant savoir ce que j'aurais fait à ce moment là, je n'en sais rien mais j'ose espérer que j'aurais eu le courage d'aider.


Partager

 
 
 
 
Elle s'appelait Sarah de Tatiana de Rosnay  [6 réponses]