Deprecated: mysql_connect(): The mysql extension is deprecated and will be removed in the future: use mysqli or PDO instead in /vdir/www.uneautrevie.org/var/www/vhosts/www.uneautrevie.org/web/connect.php on line 27

Deprecated: Function mysql_selectdb() is deprecated in /vdir/www.uneautrevie.org/var/www/vhosts/www.uneautrevie.org/web/connect.php on line 29
Zombie Island - David Wellington - Une autre vie
  logo  
  Accueil   Accueil  |forum   Forum  | jeux   Jeux  | disk   photo  | Livre d'or   Quotidien  | Vendée globe   Vendée  | Liens Web   Liens  | connect   Compte  
 
Translation :
 
   
 
Menu général :
 
   
 
Forum :
 
 

 
 
Derniers articles
 
 
 
 
Liens RSS :
 
 
Les une

 
 
Dernières news
 
 
Plus de news...
 
 
Nuage de mots
 
 
This will be shown to users with no Flash or Javascript.
 
 
Radio
 
  Désolé, pour écouter une radio, il faut s'inscrire
 
 
Horloge
 
 

*** Pour voir ce site vous devez avoir flash player mis à jour ***

Pour mettre à jour ou télécharger Flash player cliquez ici.

 
 
Poisson :
 
 
10 premiers
  • val
  • ΨVieuxcon
  • Ancien membre
  • +annie
  • Ωloubabond
  • Ancien membre
  • Ancien membre
  • axel1
  • Ancien membre
  • Ancien membre

 
 
Faire un don
 
 
10 premiers
  • val
  • ΨVieuxcon
  • Ancien membre
  • +annie
  • Ωloubabond
  • Ancien membre
  • Ancien membre
  • axel1
  • Ancien membre
  • Ancien membre

 
 
Forum : Masquer l’entête
 
 
Accès rapide :

 

Effectuer une Recherche avancée OU


 
 
Zombie Island - David Wellington  [0 réponse]
 
 



 
 
 
 
 
 
 
 
 
val
starsj7.png
Dieu Supreme


avatar
Hors ligne

Nombre de posts: 1470 (0.34/Jour)
Inscrit(e) le: 30 mai 2006
Imprimer Permalien samedi 31 juillet 2010 à 19:31  

51F9Dzo2FYL._SL500_AA300_.jpg


A la suite d'une catastrophe mondiale les pays les plus développés sont envahis par des hordes de zombies cannibales. Seules quelques enclaves subsistent, en Somalie notamment. A la recherche d'un remède au virus, un groupe d'adolescentes surarmées, menées par un vétéran, se rend à New York. Tous se croient préparés au pire. Mais dans l'île de Manhattan en ruine, ils vont bientôt découvrir que la non-mort est loin d'être le destin le plus terrifiant...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Note : 06/10


Les zombies sont partout.

Les non-morts.

Le monde n'est pratiquement plus peuplé que d'eux.

Les rares personnes encore vivantes se font littéralement dévorer par ces monstres.

Maladroits, sans facultés de penser, sans aucune discipline, la seule chose qu'ils aient en commun c'est une incroyable faim.

Ils dévorent tout ce qu'ils trouvent.

De la viande avariée, des animaux, de l'herbe, des arbres et surtout des hommes.

Une seule et unique façon de les tuer définitivement : une balle dans la tête.

En Somalie, un groupe d'adolescentes a survécu.

D'ailleurs, la Somalie est l'un des rares pays à ne pas avoir été envahi par les non-morts.

C'est que déjà, avant cela, les somaliens étaient armés et entraînés à se battrent.

Ils ont rapidement pris le dessus.

C'est là que vivent Dekalb et sa jeune fille Sarah.

Dekalb était en poste là bas pour l'ONU et avait pour mission de désarmer les peuples en guerre.

Quelle ironie.

C'est maintenant ces mêmes armes qui lui sauvent la vie.

Lui et sa fille se sont récemment fait embraquer par un groupe de jeunes filles.

Sa fille Sarah sera protégée et nourrie correctement si Dekalb peut procurer à leur chef de guerre des médicaments contre le SIDA.

En Somalie et dans les environs, tous les hôpitaux ont été pillés. Il ne reste rien.

La seule idée de Dekalb est de se rendre, par bateau (s'ils arrivent à en trouver un) à New York.

Là, il sait qu'ils trouveront les médicaments nécessaires pour sauver le chef de guerre.

Mais surtout pour assurer la survie de sa fille.

A New York, Gary - étudiant en médecine - se refuse à mourir en étant mangé.

Il semble avoir trouvé la solution.

Mourir mais sauver son cerveau.

Ainsi il ne sera pas comme tous ces autres non morts.

Il aura gardé son intelligence.

Grâce à ses connaissances, Gary réussi à se tuer mais à maintenir son cerveau sous oxygène suffisamment longtemps pour ne pas subir de dommage.

A son "réveil", physiquement, il leur ressemble.

Il peut dès lors sortir de chez lui, les non morts ne l'attaquent pas.

Il est l'un d'entre eux.

Mais il est en mesure de réfléchir, de faire des projets, de penser, de parler.


Mais quelle est cette faim insatiable qu'il ressent en permanence ?


MON AVIS :

Roman apocalyptique.

Ce premier volume de la trilogie de David Wellington est une jolie surprise.

Je pensais lire quelque chose de vraiment sanglant, dégoûtant, gore..... mais en fait non.

C'est un cran plus soft que tout cela.

Mais je ne suis pas déçue.

La tension qu'a su donner Wellington à son roman est suffisante à faire de ce livre un très bon moment de lecture.

Les zombies sont certes crades à souhait, puants et écoeurants, mais ce n'est pas ce qui a retenu le plus mon attention.

C'est l'écriture de l'auteur.

Quelques longueurs parfois, mais vite dépassées.

Une horreur omniprésente, une panique de chaque instant pour les survivants.

Un stress constant.

Comment survivre quand il reste 200 vivants contre des millions de non morts ?

Comment se nourrir lorsqu'il n'y a plus rien dehors ?

Plus d'eau courante, plus d'électricité ?

Où vivrent ? Où se cacher ?

Comment opérer des sorties sans que les non morts les sentent ?

La tension est présente à chaque page.

L'angoisse de savoir sur quoi les personnages vont tomber.

Le désespoir devant ce qui s'annonce comme la fin des Hommes.

De l'épidémie en elle-même, mais surtout de la raison ont ne sait rien.

Rien ne sera jamais expliqué.

Grande question donc pour les lecteurs mais aussi pour les personnages qui se trouvent dans la même position que nous.

Et puis qu'est ce qui est le plus terrifiant ?

Un monde dévasté et rempli de zombies ou un zombie intelligent ? Capable de penser et donc de réfléchir à ses actes ? De les préparer ?

De mener les autres ?

L'histoire racontée par David Wellington est originale et effrayante.

Et si pour une fois, une histoire ne se terminait pas bien ?



Visiter son site

Partager

 
 
 
 
Zombie Island - David Wellington  [0 réponse]