Deprecated: mysql_connect(): The mysql extension is deprecated and will be removed in the future: use mysqli or PDO instead in /vdir/www.uneautrevie.org/var/www/vhosts/www.uneautrevie.org/web/connect.php on line 27

Deprecated: Function mysql_selectdb() is deprecated in /vdir/www.uneautrevie.org/var/www/vhosts/www.uneautrevie.org/web/connect.php on line 29
Fièvre rouge - Karen Marie Moning - Une autre vie
  logo  
  Accueil   Accueil  |forum   Forum  | jeux   Jeux  | disk   photo  | Livre d'or   Quotidien  | Vendée globe   Vendée  | Liens Web   Liens  | connect   Compte  
 
Translation :
 
   
 
Menu général :
 
   
 
Forum :
 
 

 
 
Derniers articles
 
 
 
 
Liens RSS :
 
 
Les une

 
 
Dernières news
 
 
Plus de news...
 
 
Nuage de mots
 
 
This will be shown to users with no Flash or Javascript.
 
 
Radio
 
  Désolé, pour écouter une radio, il faut s'inscrire
 
 
Horloge
 
 

*** Pour voir ce site vous devez avoir flash player mis à jour ***

Pour mettre à jour ou télécharger Flash player cliquez ici.

 
 
Poisson :
 
 
10 premiers
  • val
  • ΨVieuxcon
  • Ancien membre
  • +annie
  • Ωloubabond
  • Ancien membre
  • Ancien membre
  • axel1
  • Ancien membre
  • Ancien membre

 
 
Faire un don
 
 
10 premiers
  • val
  • ΨVieuxcon
  • Ancien membre
  • +annie
  • Ωloubabond
  • Ancien membre
  • Ancien membre
  • axel1
  • Ancien membre
  • Ancien membre

 
 
Forum : Masquer l’entête
 
 
Accès rapide :

 

Effectuer une Recherche avancée OU


 
 
Fièvre rouge - Karen Marie Moning  [0 réponse]
 
 



 
 
 
 
 
 
 
 
 
val
starsj7.png
Dieu Supreme


avatar
Hors ligne

Nombre de posts: 1470 (0.32/Jour)
Inscrit(e) le: 30 mai 2006
Imprimer Permalien dimanche 25 juillet 2010 à 11:56  

518%2BavdID5L._SL500_AA300_.jpg


" Je suis une sidhe-seer, une humaine capable de voir les faës, ces effrayantes créatures d'un autre monde installées parmi nous depuis des millénaires et dissimulées sous des voiles d'illusion. Mon univers a commencé à se fendiller à la mort de ma soeur, et j'ai l'impression que, depuis, il n'en finit plus de s'effondrer. Je ne parle pas seulement de mon petit monde personnel: il s'agit aussi du vôtre. Les murs entre humains et faës sont en train de s écrouler. Et je suis la seule à pouvoir nous sauver. "

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Note : 08/10

Même si elle n'a toujours pas retrouvé le journal intime d'Alina, MacKayla sait désormais qui a tué sa soeur.

Le Haut-Seigneur est responsable.

Mac n'a pas perdu de vue son but, sa vengeance... Tuer l'assassin de sa soeur.

De toutes ses forces elle s'y prépare.

Ces choses là prennent du temps. Mac a encore beaucoup de choses à apprendre, mais elle n'abandonnera pas.

Quand bien même viendrait-on lui mettre des bâtons dans les roues.

Que ce soit son père, fraîchement débarqué des Etats-Unis.

L'inspecteur O'Duffy ou encore Derek O'Bannion.

Sans compter sur Fiona qui semble la détester même si Mac ne comprend pas pourquoi.

Rien, ni personne ne se mettra en travers de son chemin.

Mais dans sa quête de vengeance, Barrons ne la laisse pas non plus oublier ce pour quoi il l'a protège : retrouver le Sinsar Dubh.

L'objet de pouvoir le plus puissant qui soit.

..."Le Sinsar Dubh étant une relique faë, je perçois sa présence lorsqu'il se trouve dans les parages. Barrons en est incapable, mais, contrairement à moi, il sait où le chercher. Voilà comment nous sommes devenus associés, des associés un peu particuliers, qui n'ont pas la moindre confiance l'un dans l'autre.

Rien, dans ma vie si tranquille et si futile, ne m'avait préparée à ce que j'ai vécu ces dernières semaines. Sacrifiée, ma superbe chevelure blonde ! Pour plus de discrétion, j'ai coupé mes cheveux et les ai teints en noir. Oubliées, mes jolies tenues pastel ! Je les ai remplacées par des vêtements sombres sur lesquels les traces de sang ne se voient pas. Pulvérisée, ma bonne éducation ! J'ai appris à jurer, à voler, à mentir et à tuer. A deux reprises, j'ai été séduite par un faë de volupté fatale qui m'a obligée à me dévêtir en public. Puis j'ai découvert que j'étais une enfant adoptée. Puis j'ai frôlé la mort.

Avec l'aide de mon complice, Barrons, j'ai cambriolé un gangster notoire et l'ai mené à la mort, ainsi que quinze de ses fidèles. J'ai combattu et tué des douzaines d'Unseelie. Je me suis attaquée au vampire Mallucé lors d'un règlement de comptes sanglant avec le Haut Seigneur en personne.

En moins d'un mois, j'ai réussi l'exploit de me mettre à dos pratiquement tous les individus dotés de pouvoirs magiques de cette ville. La moitié de ceux dont j'ai croisé la route veut me voir morte ; l'autre rêve d'exploiter mes pouvoirs de sidhe-seer pour mettre la main sur le si convoité Sinsar Dubh."...


MON AVIS :

Ce second tome des aventures de MacKeyla Lane est au moins aussi bon que le premier.

Cette Mac est un sacré phénomène.

Le genre de personne qui arrive a se mettre dans de sales situations et qui trouve le moyen de s'en tirer la tête haute comme si personne n'était venu l'aider. J'adore.

Mac est vraiment attachante.

L'oie blanche (ou blonde) partie du fin fond de sa campagne américaine s'est transformée en tueuse de faë à Dublin.

Le tout en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire.

Et surtout, sans se mettre à hurler au moindre petit bobo, au premier monstre rencontré.

Mac devient de plus en plus forte.

Tant sur le plan physique que sur le plan mental.

Il lui faut d'ailleurs une sacrée dose de courage et de force pour accepter tout ce qui lui arrive, ne pas fuir et se battre.

Elle prend de plus en plus d'initiative et ne rebrousse pas chemin lorsqu'il lui faut faire des choses horribles voir carrément répugnantes.

Mac assume et fait ce qu'il faut. Elle va jusqu'au bout.

Tout en tâchant de garder une part d'humanité car elle se refuse à devenir une tueuse sans âme.

Cette jeune femme me touche. Elle attire immanquablement ma sympathie et me faire rire également.

Elle ne manque pas de répartie et sait aussi faire sa tête de lard.

Bref, Mac c'est ma copine.

Le personnage de Jericho Barrons est toujours aussi énigmatique.

L'auteur nous en livre un peu plus sur lui mais paradoxalement, tout ceci ouvre la porte à encore plus de questions.

Qui est-il vraiment. Impossible de répondre à cette question que je me pose depuis "Fièvre noire".

Et il semble que personne ne le sache.

Ce n'est pas un faë mais ses capacités font de lui plus qu'un homme.

Alors quoi ?

D'où lui viennent toutes ces choses ? Sa force ? Son savoir ?

Personnage sombre mais terriblement attirant, Mac et moi ne peut s'empêcher de se sentir attirée.

Et on la comprend.

C'est qu'il est terriblement attirant.

En plus d'être physiquement intelligent, il dégage un mélange de méfiance et de confiance qui a de quoi dérouter.

Et sous ses airs de ronchon menaçant, on sent l'homme dans toute sa splendeur.....

De quoi déclancher tout au long de la lecture des couinements dignent de ce nom.

On aurait pu le croire insensible tant il cache à merveille ce qu'il ressent (le genre qui se marre quand il se mord), et puis ho surprise....... le voilà qui se laisse aller lorsqu'il pense que Mac est en train de mourir.

Et le baiser............. mazette......... chaud bouillant !

V'lane, le prince faë est peu présent dans ce second tome.

Mais sa présence ne m'a pas manqué, elle a été très bien compensée par Barrons.

Les nouveaux venus sont particulièrement intéressant quant à eux.

Rowena, vieille femme sidhe-seer particulièrement agaçante.

On ne sait pas vraiment ce qu'elle recherche.

Ses raisons sont compréhensibles, mais les moyens mis en oeuvre pour y parvenir sont plutôt douteux.

Veut-elle Mac pour la protéger et la former ou pour se servir d'elle et en plus obtenir la Lance ?

Mac doit-elle rejoindre les autres sidhe-seer ou rester avec Barrons.

(Rester avec Barrons, rester avec Barrons, rester avec Barrons....)

Mais le nouveau personnage le plus prometteur est sans conteste Christian MacKeltar.

Ce jeune homme rencontré tout à fait par hasard (mais était-ce vraiment le hasard finalement) et qui dragouillait Mac, semble en fait très au courant de ce qu'il se passe à Dublin.

Malheureusement ce second volume ne livrera pas plus de secret pour le moment.

La fin de "Fièvre rouge" est d'ailleurs terrible.

Mac a compris QUI détenait le Sinsar Dubh mais le livre s'arrête justement à ce moment là !

Enfer et damnation !!!!





Visiter son site

Partager

 
 
 
 
Fièvre rouge - Karen Marie Moning  [0 réponse]