Deprecated: mysql_connect(): The mysql extension is deprecated and will be removed in the future: use mysqli or PDO instead in /vdir/www.uneautrevie.org/var/www/vhosts/www.uneautrevie.org/web/connect.php on line 27

Deprecated: Function mysql_selectdb() is deprecated in /vdir/www.uneautrevie.org/var/www/vhosts/www.uneautrevie.org/web/connect.php on line 29
Une ombre plus pâle , de Andrea A Japp - Une autre vie
  logo  
  Accueil   Accueil  |forum   Forum  | jeux   Jeux  | disk   photo  | Livre d'or   Quotidien  | Vendée globe   Vendée  | Liens Web   Liens  | connect   Compte  
 
Translation :
 
   
 
Menu général :
 
   
 
Forum :
 
 

 
 
Derniers articles
 
 
 
 
Liens RSS :
 
 
Les une

 
 
Dernières news
 
 
Plus de news...
 
 
Nuage de mots
 
 
This will be shown to users with no Flash or Javascript.
 
 
Radio
 
  Désolé, pour écouter une radio, il faut s'inscrire
 
 
Horloge
 
 

*** Pour voir ce site vous devez avoir flash player mis à jour ***

Pour mettre à jour ou télécharger Flash player cliquez ici.

 
 
Poisson :
 
 
10 premiers
  • val
  • ΨVieuxcon
  • Ancien membre
  • +annie
  • Ωloubabond
  • Ancien membre
  • Ancien membre
  • axel1
  • Ancien membre
  • Ancien membre

 
 
Faire un don
 
 
10 premiers
  • val
  • ΨVieuxcon
  • Ancien membre
  • +annie
  • Ωloubabond
  • Ancien membre
  • Ancien membre
  • axel1
  • Ancien membre
  • Ancien membre

 
 
Forum : Masquer l’entête
 
 
Accès rapide :

 

Effectuer une Recherche avancée OU


 
 
Une ombre plus pâle , de Andrea A Japp  [1 réponse]
 
 



 
 
 
 
 
 
 
 
 
Ancien membre

avatar







Imprimer Permalien samedi 3 juillet 2010 à 08:47  

9782702140338.gif

Présentation de l'éditeur : ( source : fnac)
La profileuse du FBI Diane Silver poursuit sa traque des serial-killers. Son acharnement est, au fond, ce qui la porte, lui permet de survivre, et elle y consacre chacune de ses minutes. Diane s'est associée avec rupert Teelaney, alias Nathan Hunter, l'une des plus grosses fortunes de la planète, pour éliminer ces bourreaux et protéger ainsi leurs futures victimes. Mais elle cherche avant tout à retrouver la "rabatteuse" qui a conduit sa fille Leonor, 11 ans, jusqu'à son tortionnaire. Elle sait pourtant qu'en s'alliant à Nathan/Rupert, elle a choisi le camps de l'illégalité, de l'extrême solitude.

Alors qu'à Paris Yves Guéguen garde un oeil vigilant sur Sara Heurtel, dont la fille sataniste a été abattue par Nathan, aux Etats-Unis, dans la campagne bostonienne, une scène digne des pires cauchemars est découverte dans un charmant cottage. La cave de la maison a été aménagée en cages, dans lesquelles gisent trois cadavres. Diane a une nouvelle proie. Pourtant, au fur et à mesure que s'accumulent les résultats de laboratoire, la monstrueuse charade devient de plus en plus incompréhensible.

Mon avis

En réfléchissant à ce que j'allais dire de ce roman, je me suis promis de ne pas répéter que je n'aimais ce genre de policier, que je n'aimais les descriptions sanglantes. Parce qu'en fait ça devient de moins en moins vrai et quand les thrillers, les policiers sont bien écrits j'y prends du plaisir , je les apprécie.
Et mon amie Val a bien réussi à me faire apprécier ce genre de lecture, elle qui ne s'est jamais trompée dans les choix qu'elle m'a offerts smiley sg3agheartg3ag.gif Merci Val


Bon pour en revenir à cette histoire, j'ai beaucoup aimé découvrir Diane Silver la profileuse, cynique, mais si vraie. La suivre dans sa quête des tueurs en série est passionnant. Comme elle je me suis parfois bien pris la tête et j'ai bien aimé la comparaison avec les poupées russes qui ne s'emboitaient pas entre elles. Au fur et à mesure que l'enquête avançait, que de nouveaux éléments arrivaient, ils compliquaient encore le tableau.
J'ai eu beaucoup de mal à lâcher ce livre et je lirai avec plaisir d'autres enquêtes de Diane .




Partager

 
 
 
 
 
 
val
starsj7.png
Dieu Supreme


avatar
Hors ligne

Nombre de posts: 1470 (0.34/Jour)
Inscrit(e) le: 30 mai 2006
Imprimer Permalien lundi 5 juillet 2010 à 15:10  

Cooooooooooooooooooool



Visiter son site

Partager

 
 
 
 
Une ombre plus pâle , de Andrea A Japp  [1 réponse]