Deprecated: mysql_connect(): The mysql extension is deprecated and will be removed in the future: use mysqli or PDO instead in /vdir/www.uneautrevie.org/var/www/vhosts/www.uneautrevie.org/web/connect.php on line 27

Deprecated: Function mysql_selectdb() is deprecated in /vdir/www.uneautrevie.org/var/www/vhosts/www.uneautrevie.org/web/connect.php on line 29
Ne vous retournez pas - Maud tabachnik - Une autre vie
  logo  
  Accueil   Accueil  |forum   Forum  | jeux   Jeux  | disk   photo  | Livre d'or   Quotidien  | Vendée globe   Vendée  | Liens Web   Liens  | connect   Compte  
 
Translation :
 
   
 
Menu général :
 
   
 
Forum :
 
 

 
 
Derniers articles
 
 
 
 
Liens RSS :
 
 
Les une

 
 
Dernières news
 
 
Plus de news...
 
 
Nuage de mots
 
 
This will be shown to users with no Flash or Javascript.
 
 
Radio
 
  Désolé, pour écouter une radio, il faut s'inscrire
 
 
Horloge
 
 

*** Pour voir ce site vous devez avoir flash player mis à jour ***

Pour mettre à jour ou télécharger Flash player cliquez ici.

 
 
Poisson :
 
 
10 premiers
  • val
  • ΨVieuxcon
  • Ancien membre
  • +annie
  • Ωloubabond
  • Ancien membre
  • Ancien membre
  • axel1
  • Ancien membre
  • Ancien membre

 
 
Faire un don
 
 
10 premiers
  • val
  • ΨVieuxcon
  • Ancien membre
  • +annie
  • Ωloubabond
  • Ancien membre
  • Ancien membre
  • axel1
  • Ancien membre
  • Ancien membre

 
 
Forum : Masquer l’entête
 
 
Accès rapide :

 

Effectuer une Recherche avancée OU


 
 
Ne vous retournez pas - Maud tabachnik  [2 réponses]
 
 



 
 
 
 
 
 
 
 
 
ΨVieuxcon
Administrateur
stars7.png


avatar
Hors ligne

Nombre de posts: 1544 (0.33/Jour)
Inscrit(e) le: 07 novembre 2005
Imprimer Permalien lundi 31 mai 2010 à 19:09  

51yuqRnAxAL._SL500_AA300_.jpg
Présentation de l'éditeur

Stan Levine (le héros du Cinquième jour) vient d'être nommé au commissariat principal de Milwaukee. Depuis huit ans celui qui a été l'un des flics les plus gradés de New York a quasi disparu, errant comme un zombie à la recherche du psychopathe qui a tué sa fille. Alors qu'il entrevoit enfin la possibilité de vivre et peut-être d'aimer resurgit Nichols, alias Lacy, qui signe son retour par deux meurtres horribles.
Au même moment des attentats islamistes frappent l'Amérique profonde, que l'agent double Dan Barrilan du FBI ne parvient pas à éviter. Pour Nichols c'est un nouveau signe de Dieu qui va lui permettre de défier Levine et d'accomplir sa grande oeuvre de rédemption par le sang...

Maud Tabachnik dépeint avec talent, efficacité et justesse l'atmosphère délétère des commissariats, les scènes de crimes macabres, les assauts violents, les enquêtes dérisoires, les poursuites implacables, la soif de vengeance et le désespoir de ceux qui ont perdu les êtres qui leur sont le plus chers au nom de la folie des hommes qui se croient le bras armé de Dieu.

------------------------------------------

Je déteste Maud Tabachnik : D’abord elle est en quatrième de couverture, et son regard persan mate mon matériel génital, chaque fois que je prends mon bain avec elle. On a beau me dire que je ne suis pas son genre, et j’ai beau me contrefoutre d’être vu dans le plus simple appareil…
Je déteste Maud Tabachnik , elle est de ces écrivains qui connaissent tous les trucs : Vu l’heure vous pensiez abandonner votre lecture à la prochaine ligne. Justement à la fin de cette phrase, il faut aller voir la suivante, sinon vous n’allez pas dormir. Qu’à cela ne tienne, le prochain paragraphe sera le bon, foi de baigneur. Mais justement votre regard et déjà sur l’entame suivante, votre esprit déjà accroché et vous plus tout à fait saint, d’esprit justement. Et de page en page, Maud continu à mater mon matériel, à s’en saisir et le torturer comme le fait un de ses personnages.

Je déteste Maud Tabachnik, cette nuit j’ai rejoint mon bain à minuit, avec ne vous retournez pas. Ce matin j’avais rendez-vous avec mon médecin pour mon checkup trimestriel à 09h15 et je suis sorti de mon bain à 07h34. Heureusement, j’ai vérifié, elle n’a pas touché à ma fierté de mâle, mais je vous jure qu’il y a de quoi vous en assurez, quand vous lisez Maud Tabachnik que je déteste pour toutes ses raisons.
Ne vous retournez pas et la suite du 5éme jour, le roman que Gene n’a pas pu lire jusqu’au bout tellement elle était horrifiée par l’esprit tordu du méchant. Et moi je me suis régalé de toutes ses atrocités. Je déteste Maud Tabacnik, à cause d’elle j’ai pu accompagner un tueur en série, de bains en bains, les miens pas ceux du tueur, qui lui se délecte dans le sang. J’ai pu accepter de lire l’insoutenable, moi qui suis une oie blanche, vierge de toute malice. Et tandis que Maud Tabachnik matait mon matériel génital, son héro prenait un malin plaisir à séparer de son propriétaire, le susdit matériel. Et quand je vous parle de ça, je suis très gentil, et ne vous révèle pas le quart de ce qui à pu naître dans l’esprit inhumain de Maud Tabachnik.
Ne vous retourner pas, cette femme est le diable en personne, elle vous ficelle une intrigue, comme peu savent le faire, elle vous retient dans ses livres, comme un chat joue avec une souris, et quand vous demandez grâce, votre esprit ne vous appartient plus, les pages se tournent, l’heure passe et le bilan médical va être catastrophique…. Je déteste Maud Tabachnik, pare ce que quand même, en tant que mâle dominant, je ne vais tout de même pas admettre que c’est un sacré écrivain.


Mieux vaut être un phare qu'un grain de sable
vieuxcoin1.gif


Visiter son site

Partager

 
 
 
 
 
 
Ancien membre

avatar







Imprimer Permalien mardi 1er juin 2010 à 07:42  

hou là, toutes ces nuits à te baigner avec elle....heureusement que je suis de bonne composition et que je ne suis pas jalouse smiley sg3agyesg3ag.gif

De plus tu as raison, il est bien difficile de lâcher ce roman, on se dit une petite page et encore une et vite un chapitre, et puis on ne va pas laisser là Stan Lévine, on veut savoir .

C'est un excellent thriller et pourtant je n'aime pas trop ce genre de littérature.


Partager

 
 
 
 
 
 
val
starsj7.png
Dieu Supreme


avatar
Hors ligne

Nombre de posts: 1470 (0.33/Jour)
Inscrit(e) le: 30 mai 2006
Imprimer Permalien mercredi 2 juin 2010 à 08:46  

Tout ce que j'aime (enfin nan, je n'aime pas prendre de bain, je parle du livre hein).

Il faut absolument que je lise quelque chose d'elle.



Visiter son site

Partager

 
 
 
 
Ne vous retournez pas - Maud tabachnik  [2 réponses]