Deprecated: mysql_connect(): The mysql extension is deprecated and will be removed in the future: use mysqli or PDO instead in /vdir/www.uneautrevie.org/var/www/vhosts/www.uneautrevie.org/web/connect.php on line 27

Deprecated: Function mysql_selectdb() is deprecated in /vdir/www.uneautrevie.org/var/www/vhosts/www.uneautrevie.org/web/connect.php on line 29
Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de - Une autre vie
  logo  
  Accueil   Accueil  |forum   Forum  | jeux   Jeux  | disk   photo  | Livre d'or   Quotidien  | Vendée globe   Vendée  | Liens Web   Liens  | connect   Compte  
 
Translation :
 
   
 
Menu général :
 
   
 
Forum :
 
 

 
 
Derniers articles
 
 
 
 
Liens RSS :
 
 
Les une

 
 
Dernières news
 
 
Plus de news...
 
 
Nuage de mots
 
 
This will be shown to users with no Flash or Javascript.
 
 
Radio
 
  Désolé, pour écouter une radio, il faut s'inscrire
 
 
Horloge
 
 

*** Pour voir ce site vous devez avoir flash player mis à jour ***

Pour mettre à jour ou télécharger Flash player cliquez ici.

 
 
Poisson :
 
 
10 premiers
  • val
  • ΨVieuxcon
  • Ancien membre
  • +annie
  • Ωloubabond
  • Ancien membre
  • Ancien membre
  • axel1
  • Ancien membre
  • Ancien membre

 
 
Faire un don
 
 
10 premiers
  • val
  • ΨVieuxcon
  • Ancien membre
  • +annie
  • Ωloubabond
  • Ancien membre
  • Ancien membre
  • axel1
  • Ancien membre
  • Ancien membre

 
 
Forum : Masquer l’entête
 
 
Accès rapide :

 

Effectuer une Recherche avancée OU


 
 
Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de   [0 réponse]
 
 



 
 
 
 
 
 
 
 
 
val
starsj7.png
Dieu Supreme


avatar
Hors ligne

Nombre de posts: 1470 (0.32/Jour)
Inscrit(e) le: 30 mai 2006
Imprimer Permalien lundi 26 avril 2010 à 11:15  

51KCLqLYGNL._SL500_AA300_.jpg


Janvier 1946. Tandis que Londres se relève douloureusement de la guerre, Juliet, jeune écrivain, cherche un sujet pour son prochain roman. Comment pourrait-elle imaginer que la lettre d'un inconnu, natif de l'île de Guernesey, va le lui fournir ? Au fil de ses échanges avec son nouveau correspondant, Juliet pénètre un monde insoupçonné, délicieusement excentrique ; celui d'un club de lecture au nom étrange inventé pour tromper l'occupant allemand : le «Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates». De lettre en lettre, Juliet découvre l'histoire d'une petite communauté débordante de charme, d'humour, d'humanité. Et puis vient le jour où, à son tour, elle se rend à Guernesey ...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Note : 6,5/10

Au lendemain de la guerre, Juliet, écrivain, cherche un nouveau sujet pour son roman.

C'est qu'elle ne sait pas trop sur quoi écrire.

Une nouvelle biographie peut être ?

Lorsqu'elle reçoit la lettre d'un inconnu, vivant à Guernesey, Juliet est toujours en train de chercher la grande idée de son prochain livre.

Dawsey Adams vit sur l'île et aime lire.

Plus précisément Charles Lamb.

Dawsey possède un livre, "Les essais d'Elia, morceaux choisis" ayant appartenu à Juliet.

Son nom est à l'intérieur.

Aussi se permet-il, lui l'insulaire, de lui écrire afin qu'elle lui indique si elle le veut bien, les coordonnées d'une bonne librairie de Londres où il pourrait se procurer d'autres ouvrages de Lamb.

Au passage, il lui parle du club littéraire dont il fait partie : Le Cercle des amateurs de littérature et de tourte aux épluchures de patates".

Amusée et intriguée, Juliet répond à Dawsey.

Voilà un bon moment que je voulais lire ce roman.

D'une part parce que ce livre semble faire l'unanimité.

Et d'autre part, pour le titre.

Non mais c'est vrai..... rien que le titre est accrocheur je trouve. Marrant. Hors du commun.

Tout comme l'histoire du club elle-même.

Mais surtout, tout comme les gens qui s'y retrouve.

Il y a bien longtemps que je n'avais lu un roman épistolaire.

Ce n'est pas ce que je préfère, mais j'avoue que celui ci est bien agréable.

Rapidement Juliet noue une belle amitié avec Dawsey puis avec les membres du cercle et les lettres s'échangent à un rythme effréné.

L'histoire est à la fois ancrée dans le présent, ce monde d'après guerre où tout est à reconstruire et où les blessures sont à guérir.

Mais aussi dans le passé, avec l'occupation de l'île par les allemands et les récits qu'en font les habitants.

La vie de Juliet est également abordée puisqu'aux lettres échangées entre Guernesey et Londres, se joignent également des lettres entre Juliet et ses amis(es).

J'avais une inquiétude tout de même, portant justement sur la guerre.

Je n'avais pas envie de lire un énième roman sur l'occupation allemande.

Et pas du tout.

Certes il en est question et même beaucoup.

Mais ce n'est pas le sujet principal. En tout les cas, ce n'est pas ce que j'en ai retiré.

J'ai trouvé le livre plutôt centré sur les personnages.

Leur caractère, leur vie.

Tous sont très attachants et l'on comprend pourquoi Juliet se rend sur l'île.

C'est un peu comme si elle avait un pouvoir d'attraction.

Comme si l'île nous appelait.

Ce roman est tout en douceur malgré les horreurs de la guerre.

Bourré de tendresse et d'humour.

La tristesse y trouve également sa place. Mais c'est une tristesse "juste". Bien décrite, pas trop lourde et qui permet au livre de garder une certaine légerté.

Et une très forte envie d'aller visiter Guernesey.

C'est également une belle leçon de vie.

Un livre où l'on apprend ce qu'est la solidarité, l'amitié, le bonheur des petites choses, la simplicité.

Petites phrases volées ici et là :

"Les hommes sont plus intéressants dans les livres qu'ils ne le sont en réalité".

"Lire de bons livres vous empêche d'apprécier les mauvais".

"Ma ferme me donne beaucoup de travail et je n'avais pas de temps à gaspiller à lire des choses que des personnes qui n'ont jamais existé n'ont jamais faites".

"Les femmes aiment la poésie. Un mot doux et elles fondent. Elles se transforment en flaques devant vous".



Visiter son site

Partager

 
 
 
 
Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de   [0 réponse]