Deprecated: mysql_connect(): The mysql extension is deprecated and will be removed in the future: use mysqli or PDO instead in /vdir/www.uneautrevie.org/var/www/vhosts/www.uneautrevie.org/web/connect.php on line 27

Deprecated: Function mysql_selectdb() is deprecated in /vdir/www.uneautrevie.org/var/www/vhosts/www.uneautrevie.org/web/connect.php on line 29
The Commitments - Roddy Doyle - Une autre vie
  logo  
  Accueil   Accueil  |forum   Forum  | jeux   Jeux  | disk   photo  | Livre d'or   Quotidien  | Vendée globe   Vendée  | Liens Web   Liens  | connect   Compte  
 
Translation :
 
   
 
Menu général :
 
   
 
Forum :
 
 

 
 
Derniers articles
 
 
 
 
Liens RSS :
 
 
Les une

 
 
Dernières news
 
 
Plus de news...
 
 
Nuage de mots
 
 
This will be shown to users with no Flash or Javascript.
 
 
Radio
 
  Désolé, pour écouter une radio, il faut s'inscrire
 
 
Horloge
 
 

*** Pour voir ce site vous devez avoir flash player mis à jour ***

Pour mettre à jour ou télécharger Flash player cliquez ici.

 
 
Poisson :
 
 
10 premiers
  • val
  • ΨVieuxcon
  • Ancien membre
  • +annie
  • Ωloubabond
  • Ancien membre
  • Ancien membre
  • axel1
  • Ancien membre
  • Ancien membre

 
 
Faire un don
 
 
10 premiers
  • val
  • ΨVieuxcon
  • Ancien membre
  • +annie
  • Ωloubabond
  • Ancien membre
  • Ancien membre
  • axel1
  • Ancien membre
  • Ancien membre

 
 
Forum : Masquer l’entête
 
 
Accès rapide :

 

Effectuer une Recherche avancée OU


 
 
The Commitments - Roddy Doyle  [0 réponse]
 
 



 
 
 
 
 
 
 
 
 
val
starsj7.png
Dieu Supreme


avatar
Hors ligne

Nombre de posts: 1470 (0.33/Jour)
Inscrit(e) le: 30 mai 2006
Imprimer Permalien mercredi 21 avril 2010 à 15:29  

511eEojP82L._SL500_AA300_.jpg


Il est inutile de chercher Barrytown sur un plan de Dublin et de ses environs. Car ce faubourg de la capitale irlandaise, rendu célèbre par la trilogie que lui a consacré Roddy Doyle, n'existe pas.

Ou plutôt Barrytown est partout autour de Dublin, là où vivent ces Monsieur-tout-le-monde qui aiment leur Bushmills bien tassé et fait au pays.

Dans la trilogie de Roddy Doyle, Monsieur-tout-le-monde et sa famille s'appellent les Rabbitte : le père, la mère et les trois enfants.

Au fil de ce premier mouvement, on assiste à la création, par le fils aîné Jimmy Junior, d'un groupe de soul music dublinoise.

Pas évident, verra-t-on, puisque Jimmy ne sait pas jouer une seule note.

Mais il a de l'entregent, il est au parfum et à coeur vaillant rien n'est impossible, on le sait bien.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Note : 03/10

Outspan, Derek et Ray décident de monter un groupe de musique.

Quel genre de musique ? Ils ne le savent pas vraiment.

Juste de la musique.

Et ils s'appelleront "And And And".

Mais il leur faut de l'aide. Et un manager.

C'est donc vers Jimmy qu'ils se tournent.

Autour d'un verre au pub, ils lui demandent de bien vouloir les guider, les aider.

Jimmy est une référence en matière de musique.

Il connait tout sur tout. Les groupes à la mode, les has been.

Il sait d'avance ce qui va marcher ou pas.

Jimmy accepte très rapidement mais pose deux conditions.

Il faut virer Ray.

Et changer de nom.

Dorénavant, ils seront "The Commitments".

Tout de suite, Jimmy s'attèle à la tache et passe une petite annonce afin de trouver d'autres musicien pour le groupe.

Ainsi qu'un chanteur.

Le style de musique qu'ils joueront ?

Ce sera de la soul.

De la soul irlandaise.

Ce livre est ma plus grosse déception de l'année.

Non seulement parce que c'est l'un des plus inintéressant que j'ai lu.

Mais surtout parce que j'en attendais beaucoup.

Vraiment beaucoup.

Je pense que j'aurais dû voir le film plutôt.

Au moins j'aurais eu la bande son.

De l'émotion.

Alors que là... rien !

Si ce n'est un ennui profond tout au long de ma lecture.

Des pages entières de boumboumboum, taptaptap, bingbingbing......

Comment imaginer un son en lisant ces choses ?

J'ai l'imagination débordante, mais là, c'est trop me demander.

Et quand ce ne sont pas des sons "écrits", ce sont des pages entières de paroles de chansons de James Brown.

J'aime James Brown. Là n'est pas le problème.

Mais lire :

.. boum boum da boum

.. boum boum da boum

Derek attaqua sa basse.

Deco chantait :

- you didn't have to love me like you did

but you did but you did...

Joey Les Lèvres et Dean :

- Couin couin...

Déco et les Commitmentettes :

- And....

I...... thank.... you....

Franchement, ce n'est guère passionnant.

Et c'est comme ça pratiquement tout du long.

Les personnages sont de pauvres gars (et filles) paumés qui ne savent pas quoi faire de leur peau et choisissent de monter un groupe, comme ils auraient choisis de faire de la moto ou d'aller au ciné.

Juste parce qu'ils aiment la musique, s'ennuient et que faire partie d'un groupe, ça en jette.

Tout le monde fait son caca nerveux et au moindre petit problème on se tape dessus et on quitte le groupe.

Et le livre parle si peu de l'Irlande que je n'ai même pas cette consolation.

D'un ennui mortel.



Visiter son site

Partager

 
 
 
 
The Commitments - Roddy Doyle  [0 réponse]