Deprecated: mysql_connect(): The mysql extension is deprecated and will be removed in the future: use mysqli or PDO instead in /vdir/www.uneautrevie.org/var/www/vhosts/www.uneautrevie.org/web/connect.php on line 27

Deprecated: Function mysql_selectdb() is deprecated in /vdir/www.uneautrevie.org/var/www/vhosts/www.uneautrevie.org/web/connect.php on line 29
Maigret à New York - Georges Simenon - Une autre vie
  logo  
  Accueil   Accueil  |forum   Forum  | jeux   Jeux  | disk   photo  | Livre d'or   Quotidien  | Vendée globe   Vendée  | Liens Web   Liens  | connect   Compte  
 
Translation :
 
   
 
Menu général :
 
   
 
Forum :
 
 

 
 
Derniers articles
 
 
 
 
Liens RSS :
 
 
Les une

 
 
Dernières news
 
 
Plus de news...
 
 
Nuage de mots
 
 
This will be shown to users with no Flash or Javascript.
 
 
Radio
 
  Désolé, pour écouter une radio, il faut s'inscrire
 
 
Horloge
 
 

*** Pour voir ce site vous devez avoir flash player mis à jour ***

Pour mettre à jour ou télécharger Flash player cliquez ici.

 
 
Poisson :
 
 
10 premiers
  • val
  • ΨVieuxcon
  • Ancien membre
  • +annie
  • Ωloubabond
  • Ancien membre
  • Ancien membre
  • axel1
  • Ancien membre
  • Ancien membre

 
 
Faire un don
 
 
10 premiers
  • val
  • ΨVieuxcon
  • Ancien membre
  • +annie
  • Ωloubabond
  • Ancien membre
  • Ancien membre
  • axel1
  • Ancien membre
  • Ancien membre

 
 
Forum : Masquer l’entête
 
 
Accès rapide :

 

Effectuer une Recherche avancée OU


 
 
Maigret à New York - Georges Simenon  [0 réponse]
 
 



 
 
 
 
 
 
 
 
 
val
starsj7.png
Dieu Supreme


avatar
Hors ligne

Nombre de posts: 1470 (0.33/Jour)
Inscrit(e) le: 30 mai 2006
Imprimer Permalien lundi 19 avril 2010 à 10:53  

51XHJKF1RXL._SL500_AA300_.jpg

Le bateau avait dû atteindre la Quarantaine vers quatre heures du matin et la plupart des passagers dormaient.

Quelques uns s'étaient vaguement réveillés en entendant le vacarme de l'ancre, mais bien peu d'entre eux, malgré les promesses qu'ils s'étaient faites, avaient eu le courage de monter sur le pont pour contempler les lumières de New York.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Note : 03/10

Le commissaire Maigret profite tranquillement de sa retraite dans sa maison de Meung sur Loire avec sa femme.

Fumer sa pipe, s'occuper de son jardin, boire un verre au troquet avec ses copains, jouer aux cartes avec d'anciens collègues.... Maigret est bien heureux.

Et n'aime pas que les gens lui rappellent sans cesse son ancien métier.

Sa retraite il l'a bien mérité.

Qu'on lui fiche la paix.

Mais lorsque Jean Maura débarque chez lui avec le notaire de son père, Maigret est titillé.

Jean Maura vit en France et son père John vit à New York où il est l'un des hommes les plus riches et les plus influants.

Mais entre les deux hommes il y a une grande est réelle affection.

D'ailleurs, le père écrit très régulièrement au fils de très longues lettres.

Des lettres que Jean fait lire à Maigret.

Jean s'inquiète.

Depuis 6 mois les lettres de son père sont différentes.

Il sent que son père à peur de quelque chose. Ou de quelqu'un.

Comme s'il se sentait menacé.

D'abord réticent, Maigret fini par accepter de se rendre à New York avec Jean.

Les "ennuis" commencent à bord : Maigret n'a pas vraiment envie d'être là. New York ne l'intéresse pas. Il n'aime pas le bateau et pour couronner le tout, le dernier soir, le jeune Jean se saoule et est particulièrement désagréable.

Mais tout ceci n'est rien en comparaison de la surprise qui attend Maigret.

Au moment de descendre du bateau, Jean Maura a disparu !

Maigret se rend directement chez son père et y rencontre tout d'abord un jeune secrétaire, Mac Gill, particulièrement désagréable.

Puis il parle au père de Jean et ce dernier semble se moquer de la présence de son fils aux Etats-Unis.

Plus troublant encore, des deux hommes, Maigret à l'impression que c'est le secrétaire qui dirige tout.

Ce livre est mon premier Georges Simenon.

Et sans aucun doute, mon dernier.

Je ne suis pas fan de la série policière.

A vrai dire, je n'aime pas du tout l'acteur. Mais peut importe.

Comme j'aime les romans policiers, je pensais me plaire avec ce livre.

A plus forte raison parce qu'il se déroule dans la ville qui me fait le plus rêver au monde : New York.

Mais même avec ces deux ingrédients réunis, rien à faire, je n'ai pas aimé.

Le commissaire Maigret m'est antipathique.

Je n'arrive pas à lui trouver quelque chose d'attachant.

Ses vieilles méthodes non plus ne sont pas intéressantes.

Aucun des personnages de ce roman n'a l'ombre d'une importance.

Rien. Je n'ai rien ressenti pour eux.

Si ce n'est un ennui profond.

Aussi bien pour les personnages que pour toute l'histoire.

L'enquête est mauvaise, voir carrément invisible.

C'est presque honteux de classer ce livre en policier.

Pour ce qui est de l'écriture, je crois que c'est le pire de tout.

Je n'aime vraiment pas.

Les tournures de phrases, leurs constructions et les différents temps conjugués m'indisposent.

Et du coup, m'ont rendu la lecture laborieuse.

Les descriptions de New York sont les seules choses qui, à mes yeux sauvent le livre.

Mais c'est bien trop peu pour que je garde de ce roman un souvenir.

Quel qu'il soit.

Dommage.



Visiter son site

Partager

 
 
 
 
Maigret à New York - Georges Simenon  [0 réponse]