Deprecated: mysql_connect(): The mysql extension is deprecated and will be removed in the future: use mysqli or PDO instead in /vdir/www.uneautrevie.org/var/www/vhosts/www.uneautrevie.org/web/connect.php on line 27

Deprecated: Function mysql_selectdb() is deprecated in /vdir/www.uneautrevie.org/var/www/vhosts/www.uneautrevie.org/web/connect.php on line 29
Battle Royale - Koushun Takami - Une autre vie
  logo  
  Accueil   Accueil  |forum   Forum  | jeux   Jeux  | disk   photo  | Livre d'or   Quotidien  | Vendée globe   Vendée  | Liens Web   Liens  | connect   Compte  
 
Translation :
 
   
 
Menu général :
 
   
 
Forum :
 
 

 
 
Derniers articles
 
 
 
 
Liens RSS :
 
 
Les une

 
 
Dernières news
 
 
Plus de news...
 
 
Nuage de mots
 
 
This will be shown to users with no Flash or Javascript.
 
 
Radio
 
  Désolé, pour écouter une radio, il faut s'inscrire
 
 
Horloge
 
 

*** Pour voir ce site vous devez avoir flash player mis à jour ***

Pour mettre à jour ou télécharger Flash player cliquez ici.

 
 
Poisson :
 
 
10 premiers
  • val
  • ΨVieuxcon
  • Ancien membre
  • +annie
  • Ωloubabond
  • Ancien membre
  • Ancien membre
  • axel1
  • Ancien membre
  • Ancien membre

 
 
Faire un don
 
 
10 premiers
  • val
  • ΨVieuxcon
  • Ancien membre
  • +annie
  • Ωloubabond
  • Ancien membre
  • Ancien membre
  • axel1
  • Ancien membre
  • Ancien membre

 
 
Forum : Masquer l’entête
 
 
Accès rapide :

 

Effectuer une Recherche avancée OU


 
 
Battle Royale - Koushun Takami  [2 réponses]
 
 



 
 
 
 
 
 
 
 
 
val
starsj7.png
Dieu Supreme


avatar
Hors ligne

Nombre de posts: 1470 (0.32/Jour)
Inscrit(e) le: 30 mai 2006
Imprimer Permalien mardi 23 février 2010 à 20:28  

51ibpgrqdPL._SL500_AA300_.jpg


Dans un pays asiatique imaginaire existe un programme gouvernemental connu sous le nom de Battle Royale. Chaque année, une classe de 3e est choisie au hasard, emmenée sur une île coupée du monde, et les collégiens doivent combattre entre eux jusqu'à ce qu'il ne reste qu'un survivant... Ceci afin de servir d'exemple à la population, à la jeunesse particulièrement, et aussi de recueillir des statistiques sur le temps mis par le champion à éliminer ses camarades.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Note : 07/10


Tous les ans, partout dans le pays, des classes de 3ème sont choisies au hasard.
Chaque classe est envoyée sur une île.
Sur cette île, les règles du "jeu" sont simples.
Chaque élève se voit donner un sac à dos avec le strict nécessaire et une arme différente.
Le but ? Tuer le plus d'élève possible mais surtout, rester le dernier.

Car ne doit revenir de cette île qu'un seul survivant !

Bien que tout le monde au Japon soit au courant de cette pratique, les élèves et les parents préfèrent "oublier" et penser que le tirage au sort tombera sur une autre classe.

D'ailleurs, les parents ne sont prévenus qu'une fois les enfants sur l'île.
Et s'ils protestent, ne sont pas d'accord ? On les tue. C'est aussi simple que ça.

Quand la classe de 3ème B du collège de Shiroiwa prend le bus, tous pensent partir en voyage scolaire.
Un voyage de fin d'année.

Pourtant lorsqu'ils se réveillent dans une salle de classe, qu'ils ne reconnaissent pas, encore embrumés des vapeurs lâchées dans le bus, certains commencent à paniquer.
Que font-ils ici ? Où sont-ils ? Comment peuvent-ils se retrouver assis derrière un bureau ?
C'est quoi tout ça ?

Les explications ne tardent pas à venir.........
Et elles sont terribles.
Monstrueuses.

Battle Royale est un roman qu'il faut vraiment lire.

On pourrait au premier abord être tenté de se dire que 830 pages, ça fait sans doute un peu long.
Mais ces pages défilent à la vitesse de l'éclair.
Je ne m'en suis même pas rendue compte.

Plongée dans l'histoire, les pages tournaient et tournaient.

J'avoue par moment quelques petites longueurs, mais pas parce que le livre était moins intéressant.
Uniquement parce que j'étais très pressée de retrouver certains personnages.
De savoir ce qu'il arrivait à d'autres.

Voilà le genre de livre qui pourrait tout à fait sortir de mon imagination tordue.
Sauf que je n'ai pas le talent pour écrire.

Alors que Koushun Takami livre là un roman percutant.
Un roman et une trame que le lecteur se prend en pleine face !

Tout au long du livre, certains personnages sont plus présents que d'autres. Reviennent plus souvent sur le devant de la scène.

Notamment Shûya Nanahara et Noriko Nakagawa.

Chaque chapitre ce centre sur un ou plusieurs élèves. La façon dont ils réagissent au jeu.
La façon dont ils se battent, tentent de survivre, meurent.......... ou pas.

Dès le début, je me suis dis qu'au moins les deux personnages que j'appréciais le plus, Shûya et Noriko allaient survivre puisque l'auteur avait fait le choix de parler d'eux le plus souvent possible.

Mais à mesure que j'avançais dans ma lecture, le doute s'est insinué....
Après tout...... rien ne me disait qu'ils allaient survivre.

Et puis toujours, cette idée en tête : il ne doit rester qu'un survivant !

Plus je voyais d'autres élèves avec un fort potentiel de survit mais aussi un fort potentiel sympathique mourir alors que jusqu'à présent ils s'en sortaient, plus je me disais qu'à la fin, Shûya et Noriko n'allaient finalement pas s'en sortir.

Tout au long du livre, on se prend à apprécier certains élèves.
On les voit s'en sortir.
Blessés, cassés, mais ils sont toujours là.
Et puis d'un coup, plus rien........ Comme les autres, ils se font tuer.
Ne pas s'attacher. C'est mieux.

Sous l'horreur du jeu, l'auteur a réussi à glisser des passages d'une très grande tendresse.
Comme ce couple qui refuse de se séparer et de mourir l'un sans l'autre.

Ou encore ce jeune homme qui traverse toute l'île pour retrouver une de ses camarades de class.
Il se fait attaquer, est blessé, mais ne renonce pas à sa recherche.
Dans le seul but de lui avouer qu'il est amoureux et de la protéger du mieux qu'il pourra.

L'horreur entre dans une nouvelle dimension avec ce roman.
Les plus fragiles perdent la tête.
Les plus forts ne sont pas forcément ceux que l'on croit.
Les plus méchants non plus.
Les gentils petits élèves tout au long de l'année se transforment en monstre près à tout.

Comment faire confiance à quelqu'un d'autre ? A chaque instant les élèves peuvent se trouver face à une personne qu'ils ont considérée comme un bon copain........ mais qui va les abattre sans état d'âme.

Fatalement, je me suis posée la question plusieurs fois tout au long de ma lecture ; à savoir, que ferais-je ?

Si je devais me retrouver sur une île avec mes collègues ou des ami(es) et que pour survivre, il n'existait qu'un moyen : les tuer tous.
Le ferais-je ?
Pourrais-je faire confiance à certaines personnes ?
Mais dans quel but puisque de toute façon, UNE SEULE personne sortira de là.

Comment ne pas devenir fou ?

Violent et cruel ce roman nous place devant une réalité que le lecteur aimerait autant ne pas connaître...
Le choix de tuer et de sauver sa peau. Tuer d'autres gamins de 15 ans, sans même la certitude de s'en sortir.

Maintenant que j'ai appris qu'il existait une version cinématographique de ce roman, j'ai vraiment très très envie de la voir.



Visiter son site

Partager

 
 
 
 
 
 
Ancien membre

avatar







Imprimer Permalien mercredi 24 février 2010 à 05:58  

hou là....il a l'air bien tordu ce roman Val....
et tu ne peux pas me laisser dans le doute : Shûya et Noriko ont ils survécu ?

En tout cas, je ne crois pas que je le lirai...déjà que j'attends les romans de Maud Tabachnik que j'ai commandé. J'aurai ma dose de livres qui font peur pour l'année smiley sg3agbigeekg3ag.gif


Partager

 
 
 
 
 
 
val
starsj7.png
Dieu Supreme


avatar
Hors ligne

Nombre de posts: 1470 (0.32/Jour)
Inscrit(e) le: 30 mai 2006
Imprimer Permalien mercredi 24 février 2010 à 20:40  

La réponse est oui.......... mais jusqu'au bout tu as des surprises
Et puis on ne sait pas ce qu'ils vont devenir ....



Visiter son site

Partager

 
 
 
 
Battle Royale - Koushun Takami  [2 réponses]