Deprecated: mysql_connect(): The mysql extension is deprecated and will be removed in the future: use mysqli or PDO instead in /vdir/www.uneautrevie.org/var/www/vhosts/www.uneautrevie.org/web/connect.php on line 27

Deprecated: Function mysql_selectdb() is deprecated in /vdir/www.uneautrevie.org/var/www/vhosts/www.uneautrevie.org/web/connect.php on line 29
Ainsi soit-il de Eli Gottblieb - Une autre vie
  logo  
  Accueil   Accueil  |forum   Forum  | jeux   Jeux  | disk   photo  | Livre d'or   Quotidien  | Vendée globe   Vendée  | Liens Web   Liens  | connect   Compte  
 
Translation :
 
   
 
Menu général :
 
   
 
Forum :
 
 

 
 
Derniers articles
 
 
 
 
Liens RSS :
 
 
Les une

 
 
Dernières news
 
 
Plus de news...
 
 
Nuage de mots
 
 
This will be shown to users with no Flash or Javascript.
 
 
Radio
 
  Désolé, pour écouter une radio, il faut s'inscrire
 
 
Horloge
 
 

*** Pour voir ce site vous devez avoir flash player mis à jour ***

Pour mettre à jour ou télécharger Flash player cliquez ici.

 
 
Poisson :
 
 
10 premiers
  • val
  • ΨVieuxcon
  • Ancien membre
  • +annie
  • Ωloubabond
  • Ancien membre
  • Ancien membre
  • axel1
  • Ancien membre
  • Ancien membre

 
 
Faire un don
 
 
10 premiers
  • val
  • ΨVieuxcon
  • Ancien membre
  • +annie
  • Ωloubabond
  • Ancien membre
  • Ancien membre
  • axel1
  • Ancien membre
  • Ancien membre

 
 
Forum : Masquer l’entête
 
 
Accès rapide :

 

Effectuer une Recherche avancée OU


 
 
Ainsi soit-il de Eli Gottblieb  [0 réponse]
 
 



 
 
 
 
 
 
 
 
 
val
starsj7.png
Dieu Supreme


avatar
Hors ligne

Nombre de posts: 1470 (0.33/Jour)
Inscrit(e) le: 30 mai 2006
Imprimer Permalien samedi 25 juillet 2009 à 09:16  

51N5w3nx7YL._SL500_AA240_.jpg


Il s'appelait Rob Castor. Charismatique, brillant, enfant terrible des lettres new-yorkaises, Rob était de ceux à qui tout semble réussir. Aujourd'hui, son suicide fait la une des journaux, parce qu'il a pris la peine de tuer sa femme avant d'en finir. Au centre de cette histoire vertigineuse se trouve Nick, son meilleur ami d'enfance. Sous le choc de sa disparition, Nick va chercher à comprendre son geste et, ce faisant, réévaluer sa propre vie et son passé. Mais, dans le paysage des jours enfuis, d'étonnants secrets le guettent...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Note : 08/10


La petite ville de Monarch dans l'Etat de New York est sous le choc.
Robert Castor, l'enfant chéri de la ville s'est suicidé.
Emportant avec lui son ex petite amie qu'il a abattu.

Pourtant, aux yeux de tous, Rob avait tout pour lui.
Depuis toujours il était l'ami de tout le monde. Celui qu'il fallait connaître. Celui que les filles voulaient.
Il était celui qui avait tout quitté pour partir s'installer à New York afin d'y devenir écrivain.
Son livre avait connu le succès.
Les filles se succédaient à son bras. Jusqu'à Kate Pierce, qui avait su lui apporter la stabilité amoureuse. Ils s'étaient installés ensemble.

Les retours de Rob à Monarch étaient toujours vécus comme une fête. Les vieux copains d'école se retrouvaient et ce joyeux groupe refaisait le monde entre deux bières.

Aimé, respecté, parfois même envié mais jamais détesté, Rob était la fierté de la ville et de ses proches.
Surtout de sa mère, qui vivait la célébrité à travers lui.

Et puis, il y avait Nick.
Nick le voisin, le meilleur ami de Rob.

Si le meurtre de Kate puis le suicide de Rob a choqué tout le monde, le coup fût encore plus rude pour Nick.
Perdre son meilleur et son plus vieil ami et n'avoir rien vu venir, l'a beaucoup perturbé.

Nick le vit très mal et s'enfonce peu à peu dans une sorte de dépression.
Ne trouvant aucun réconfort auprès de sa femme Lucy, qui n'aimait pas Rob, Nick se sent seul.

Et pour tenter de sortir la tête de l'eau, il va chercher à comprendre comment et pourquoi Rob en est arrivé là.

Je commencerai bien par dire que ce livre est spécial. Etrange.
Mais je pense que ce qui le décrit le mieux c'est plutôt : à retardement.

Il m'a fait passer par plusieurs phases.
Au cours de ma lecture, je l'ai trouvé pas mal, mais sans plus. J'avais même un peu de soucis avec l'écriture qui ne me plaisait pas particulièrement et me semblait parfois un peu lourde.
Le sujet me plaisait mais ne m'emballait pas vraiment non plus.

Lorsque je l'ai refermé, je me suis dis qu'il ne me resterait pas bien longtemps en tête et qu'aussitôt rangé, il serait oublié.

Et maintenant, je me rends compte que finalement, il est toujours dans ma tête.
Avec le recul, je le perçois différemment.

Et au moment de rédiger ce billet, je me dis que ce livre est un peu comme un coup de poings. On le sent après. Pas trop au moment de l'impact. Mais juste au moment où le poings se retire. Là ça fait mal. Là on ressent bien l'onde de choc.

Pareil pour ce roman.

Le point de départ, à savoir le suicide de Rob et le meurtre qu'il a commis, n'est finalement pas le sujet principal du livre. Même si tout part de là.

Le roman est axé sur Nick. L'auteur nous plonge dans la vie de Nick. J'aurais presque envie de dire, "dans la tête" de Nick.
Cet homme qui vivait tranquillement sa vie de père de famille, marié à une femme superbe, mais dont le mariage tremblottait un peu, va brutalement perdre pied, ne plus savoir où il en est.
Le suicide de son ami est déjà un acte perturbant en soit. S'y ajoute le fait que Rob tue son ex fiancée. Et Nick n'a rien vu venir. Son plus vieil ami souffrait et il n'a rien vu. Aurait-il pu faire quelque chose pour lui ? Pour éviter se drame ?

Plus les jours passent, plus Nick vit une véritable introspection. Ses sentiments, sa façon de voir et de vivre les choses, tout change. Le regard qu'il porte sur sa femme, sur sa vie de couple n'est plus le même. Sentant le tout s'effondrer autour de lui, il se bat avec le peu d'armes dont il dispose et pense bien faire. Mais ne réussi qu'à s'éloigner. A creuser un gouffre que plus personne ne peut, ni ne semble souhaiter franchir.
Partager, écarteler entre son passé et son présent, il ne sait plus quoi faire. Amoureux de sa femme, il veut à tout prix sauver son mariage, mais fait tout le contraire et s'en éloigne.
Le personnage vit une véritable dualité qu'il ne semble pas pouvoir contrôler.
J'ai eu le sentiment de voir un homme souffrir d'une sorte de dédoublement. Ne sachant plus quoi faire. Mais pourtant plein de bonne volonté.

Au début de l'histoire, le personnage de Nick ne m'intéressait pas vraiment. Je voulais surtout, tout comme lui d'ailleurs, en savoir plus sur Rob.
Mais finalement, par petites touches, Nick est devenu de plus en plus présent. Pour finir par presque effacer l'histoire de Rob.
Pas complètement puisque c'est finalement Rob qui est à l'origine de tout.

Plus le personnage se dévoilait au lecteur, plus il semblait s'enfoncer dans une sorte de marasme personnel.
A mesure qu'il en apprenait sur Rob, sa propre vie se transformait.
Se détruisait.

Eli Gottlieb a fait de son personnage un homme troublé, passionné, perdu, perturbé.
Mais surtout très attachant.
Plus il avance dans le livre, plus les secrets sont lourds à porter.

Et le coup final est assourdissant ! Inattendu et perturbant.



Visiter son site

Partager

 
 
 
 
Ainsi soit-il de Eli Gottblieb  [0 réponse]