Deprecated: mysql_connect(): The mysql extension is deprecated and will be removed in the future: use mysqli or PDO instead in /vdir/www.uneautrevie.org/var/www/vhosts/www.uneautrevie.org/web/connect.php on line 27

Deprecated: Function mysql_selectdb() is deprecated in /vdir/www.uneautrevie.org/var/www/vhosts/www.uneautrevie.org/web/connect.php on line 29
On t'aura prévenue - James Patterson - Une autre vie
  logo  
  Accueil   Accueil  |forum   Forum  | jeux   Jeux  | disk   photo  | Livre d'or   Quotidien  | Vendée globe   Vendée  | Liens Web   Liens  | connect   Compte  
 
Translation :
 
   
 
Menu général :
 
   
 
Forum :
 
 

 
 
Derniers articles
 
 
 
 
Liens RSS :
 
 
Les une

 
 
Dernières news
 
 
Plus de news...
 
 
Nuage de mots
 
 
This will be shown to users with no Flash or Javascript.
 
 
Radio
 
  Désolé, pour écouter une radio, il faut s'inscrire
 
 
Horloge
 
 

*** Pour voir ce site vous devez avoir flash player mis à jour ***

Pour mettre à jour ou télécharger Flash player cliquez ici.

 
 
Poisson :
 
 
10 premiers
  • val
  • ΨVieuxcon
  • Ancien membre
  • +annie
  • Ωloubabond
  • Ancien membre
  • Ancien membre
  • axel1
  • Ancien membre
  • Ancien membre

 
 
Faire un don
 
 
10 premiers
  • val
  • ΨVieuxcon
  • Ancien membre
  • +annie
  • Ωloubabond
  • Ancien membre
  • Ancien membre
  • axel1
  • Ancien membre
  • Ancien membre

 
 
Forum : Masquer l’entête
 
 
Accès rapide :

 

Effectuer une Recherche avancée OU


 
 
On t'aura prévenue - James Patterson  [2 réponses]
 
 



 
 
 
 
 
 
 
 
 
val
starsj7.png
Dieu Supreme


avatar
Hors ligne

Nombre de posts: 1470 (0.32/Jour)
Inscrit(e) le: 30 mai 2006
Imprimer Permalien jeudi 9 juillet 2009 à 21:21  

51KxNf4LvdL._SL500_AA240_.jpg

D'abord un homme arborant une queue-de-cheval, qu'elle croise une première fois dans un bar branché de Manhattan. Puis son père, qu'elle n'avait pas revu depuis des années - et pour cause... Tous deux la mettent en garde. " Fais très attention, Kristin ! " Mais se méfier de quoi ? De qui ? Et pourquoi ? Depuis peu, la vie de cette photographe new-yorkaise de 26 ans a pris un tour pour le moins... surprenant. Les clichés qu'elle développe sont différents de la réalité... Et chaque matin, ce même cauchemar qui la réveille en prise à la terreur : quatre cadavres évacués du Fàlcon Hotel. Jusqu'au jour où la scène se déroule vraiment sous ses yeux... A moins que...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Note : 04/10

Kristin Burns, 26 ans, est venue s'installer à Manhattan pour y exercer son métier de photographe.
Une véritable passion pour elle qui ne quitte jamais son appareil photo.

En attendant de décrocher un boulot dans le métier ou d'avoir la chance d'être exposée dans une galerie, elle travaille comme nounou chez les Turbull.

La famille Turbull est composée de Michael, Penley et de deux enfants, Sean 5 ans et Dakota 7 ans.
Penley est l'archétype de la new yorkaise pleine aux as, obsédée par son physique et gênée plus qu'autre chose par les enfants.

D'autant plus que les deux petits ne sont pas ses enfants. Ce sont ceux de Michael.
Leur mère est morte d'un accident de chasse alors que Sean n'avait qu'un an.

Michael, homme d'affaire aisé a épousé en seconde noce Penley, fille d'un homme encore bien plus riche.

Kristin se plait bien dans sa vie.
Elle adore Sean et Dakota.
Photographie tout et tout le temps.
Aime son boulot de nounou.
Et surtout, elle est amoureuse.
Amoureuse de l'homme parfait.
A une exception.
Son petit ami est marié.
Son petit ami est son employeur.

Mais bientôt, elle en est certaine, Michael, les enfants et elle formeront une vraie famille. Michael le lui a promis. Il doit juste la jouer fine, rapport au statut du père de Penley.

De ce côté là, Kristin est sereine.

Ce qui lui pose problème, c'est ce rêve récurrent qu'elle fait.
Un cauchemar plutôt.
Elle se trouve devant le Falcon Hôtel d'où 4 housses mortuaires sortent.
Dans ce rêve, Kristin ignore tout du drame qui s'est déroulé.
Elle prend son appareil photo et mitraille la scène.
Jusqu'au moment où elle aperçoit une main sortir de la dernière housse. La personne est encore vivante !
Et Kristin se réveille toujours à ce moment là en hurlant.
Toutes les nuits.

Puis des choses étranges commencent à se passer durant la journée.
Un homme qu'elle ne connait pas la menace.
Elle croise son père, mort depuis plus de 10 ans.
Son placard à vêtements est envahi par les cafards.
Et ainsi de suite......

Que se passe t-il ? Est-ce qu'elle devient folle ? Lui veut-on du mal ?

Grosse, grosse déception que ce livre.

James Patterson est l'un de mes auteurs chouchous. L'un de ceux dont j'achète systématiquement le livre sans même lire la quatrième de couverture.

Un auteur qui excelle dans l'art du policier, du thriller, que ce soit avec des "one shot" ou bien avec la série des "Alex Cross" ou encore des "Women murder club".

Pour ce roman, il s'est essayé à un autre style : le fantastique.
Grosse boulette.
Ne s'improvise pas auteur de fantastique qui veut. La preuve.
On peut être très bon dans un domaine et mauvais dans un autre.

Et quand je vois que sur la quatrième il est écrit "une intrigue que n'aurait pas reniée Stephen King, le maître incontesté du frisson", j'ai envie plutôt envie de hurler.

Patterson et King sont deux auteurs que j'adore, mais ce sont surtout deux auteurs à des milliers d'années lumières l'un de l'autre.

Dans ce livre, j'ai eu le sentiment que tout était fait à base de grand n'importe quoi.

Le personnage principal, Kristin est naïve au possible. Bécasse je dirais.
Cette femme n'a pas la niak. Rien.
Elle aussi fait du grand n'importe quoi en suivant son amant et sa famille ou bien encore en s'introduisant chez eux la nuit.

L'écriture est très simple. Trop sans doute.

Ce qui arrive à Kristin est que l'on ne découvre qu'à la fin, est surprenant, inattendu.
Mais tout ce qui y mène est fade.
L'histoire est pratiquement cousue de fil blanc.
Suffit d'un peu de jugeotte pour tout voir venir.

Je n'ai pas trouvé le côté fantastique de l'histoire suffisamment développé.

J'ai plutôt eu le sentiment que l'auteur avait mâché tout le travail au lecteur. Or venant de sa part, ce n'est pas ce que j'attendais.



Visiter son site

Partager

 
 
 
 
 
 
Ancien membre

avatar







Imprimer Permalien samedi 11 juillet 2009 à 11:35  

Ce qui est frustrant avec ton compte rendu Val, cest qu on aimerait bien savoir ce qui lui arrive a Kristin a la fin......et pas envie de lire le livre vu ton estimation.... smiley sg3agsiffleg3ag.gif


Partager

 
 
 
 
 
 
val
starsj7.png
Dieu Supreme


avatar
Hors ligne

Nombre de posts: 1470 (0.32/Jour)
Inscrit(e) le: 30 mai 2006
Imprimer Permalien samedi 11 juillet 2009 à 15:31  

Je peux toujours te raconter si tu veux



Visiter son site

Partager

 
 
 
 
On t'aura prévenue - James Patterson  [2 réponses]