Deprecated: mysql_connect(): The mysql extension is deprecated and will be removed in the future: use mysqli or PDO instead in /vdir/www.uneautrevie.org/var/www/vhosts/www.uneautrevie.org/web/connect.php on line 27

Deprecated: Function mysql_selectdb() is deprecated in /vdir/www.uneautrevie.org/var/www/vhosts/www.uneautrevie.org/web/connect.php on line 29
Jane Eyre - Charlotte Brontë - Une autre vie
  logo  
  Accueil   Accueil  |forum   Forum  | jeux   Jeux  | disk   photo  | Livre d'or   Quotidien  | Vendée globe   Vendée  | Liens Web   Liens  | connect   Compte  
 
Translation :
 
   
 
Menu général :
 
   
 
Forum :
 
 

 
 
Derniers articles
 
 
 
 
Liens RSS :
 
 
Les une

 
 
Dernières news
 
 
Plus de news...
 
 
Nuage de mots
 
 
This will be shown to users with no Flash or Javascript.
 
 
Radio
 
  Désolé, pour écouter une radio, il faut s'inscrire
 
 
Horloge
 
 

*** Pour voir ce site vous devez avoir flash player mis à jour ***

Pour mettre à jour ou télécharger Flash player cliquez ici.

 
 
Poisson :
 
 
10 premiers
  • val
  • ΨVieuxcon
  • Ancien membre
  • +annie
  • Ωloubabond
  • Ancien membre
  • Ancien membre
  • axel1
  • Ancien membre
  • Ancien membre

 
 
Faire un don
 
 
10 premiers
  • val
  • ΨVieuxcon
  • Ancien membre
  • +annie
  • Ωloubabond
  • Ancien membre
  • Ancien membre
  • axel1
  • Ancien membre
  • Ancien membre

 
 
Forum : Masquer l’entête
 
 
Accès rapide :

 

Effectuer une Recherche avancée OU


 
 
Jane Eyre - Charlotte Brontë  [0 réponse]
 
 



 
 
 
 
 
 
 
 
 
val
starsj7.png
Dieu Supreme


avatar
Hors ligne

Nombre de posts: 1470 (0.33/Jour)
Inscrit(e) le: 30 mai 2006
Imprimer Permalien lundi 8 juin 2009 à 21:43  

41ZC9DPEGHL._SL500_AA240_.jpg

Quatrième de couverture :

Une gouvernante aime le père de ses élèves et est aimée de lui. Mais elle résiste à cet amour, découvrant avec horreur l'existence de la première femme de Rochester, pauvre folle enfermée par son mari.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Note : 8,5/10

Alors qu'elle n'est encore qu'une toute petite enfant, Jane Eyre perd ses parents.
C'est son oncle Monsieur Reed qui va la prendre sous son ail et l'élever avec ses propres enfants.
Lorsqu'à son tour, il tombe malade, il demande à son épouse de garder Jane dans la famille et lui fait promettre de l'élever comme sa propre fille.

Si Madame Reed accepte, c'est uniquement par respect et amour pour son mari. Mais absolument pas par amour pour la petite Jane.

La pauvre Jane ne trouve pas sa place dans cette famille qui la traite sans amour ni douceur.
Ses cousines passent leur temps à se moquer d'elle et John, son cousin, en plus de l'humilier constamment, use de violence sur elle.
Sa tante, refuse de voir quoique ce soit, punie sans cesse Jane et la culpabilise.

Jusque là relativement effacée, Jane décide de se rebeller et après une énième dispute entre ses cousins et les accusations injustes de sa tante, elle répond et lance des vérités qui vont faire de Madame Reed son ennemie jurée.
Au point que cette dernière décide de se débarrasser de l'enfant et de la placer dans un pensionnat pour jeunes filles pauvres.

Là bas, Jane découvrira un autre monde, se fera des amies, s'instruira et deviendra même institutrice. La vie n'y est pas toujours facile, mais Jane est une jeune fille forte et intelligente.

Depuis le temps que je voulais lire ce roman et surtout depuis le temps qu'il était dans ma PAL, je commençais à avoir honte de ne pas connaître Jane et Rochester.

Il est des livres comme celui ci, que je n'ai jamais lu, que j'adorerais lire, mais je ne sais pas pourquoi, je laisse traîner les choses. Peut être que ce n'est pas le moment ? Peut être que j'ai peur d'être déçue ?

Peut être aussi que le mot "classique" me hérisse le poil.... les classiques lus au collège étaient si ennuyeux, si peu intéressants, que forcément, j'y vais à reculons.
Et puis les lectures imposées par les profs, j'ai toujours eu du mal.

Les "classiques", je veux les choisir moi même. Les lire par envie et non parce que j'y suis obligée.
D'ailleurs MON livre favoris est un grand classique parmi les classiques puisqu'il s'agit de "Autant en emporte le vent".

Les années passent et les gens changent. Grandissent. Les goûts évoluent.
Et même si je reste fidèle à certains genre de lecture, j'avoue que je m'éparpille un peu plus qu'avant.
Les forums et les blogs sont pour ça, de vrais mines d'or.

Il y a donc les "classiques" de l'école et les "classiques" que je veux lire.

Et avec Jane Eyre, je suis tombée sur du lourd. Dans le bon sens du terme.

Des soeurs Brontë, je ne connaissais que le nom.
Puis j'ai découvert "Les Hauts de Hurle-vent" d'Emily = magnifique
Maintenant "Jane Eyre" de Charlotte = magnifique également.
Ne me reste plus qu'à me procurer "Agnès Grey" d'Anne.

Avec Jane Eyre, c'est l'une des plus belles histoires d'amour que nous livre l'auteur.
Loin des clichés où tout le monde il est beau, tout le monde il est riche, tout le monde il est gentil.

Les peaux de vache, la misère, des malheurs et les gens du communs sont à l'honneur.

Du réalisme plutôt que du rêve.

Que ce soit Jane ou Rochester, ce ne sont pas leurs apparences physiques qui priment.

Jane est une jeune femme douce. Douce et non idiote. Plutôt cultivée et très intéressante. D'un caractère entier mais effacé. Certes cela peut paraître contradictoire, mais c'est pourtant bien ainsi que je l'ai perçu.
N'ayant pas sa langue dans sa poche, elle sait être piquante lorsqu'il le faut. Toujours un bon mot à la bouche, mais toujours très respectueuse. Sachant garder sa place, mais sans pour autant s'aplatir. Mine de rien, Jane est un souffle d'air vif.

Rochester est un peu plus sombre. Plus secret. Plus taquin. Mais lorsqu'il dévoile ses sentiments, il se livre entièrement et c'est toute sa personnalité qui change. Il semble comme allumé de l'intérieur.

L'écriture très riche et prenante de Charlotte Brontë rend le livre véritablement captivant.
De pages en pages, difficile de ne pas s'attacher aux personnages ainsi qu'à l'histoire et à ses coups de théâtre.
L'auteur sait décrire avec beaucoup de réalisme les paysages magnifiques qui jalonnent le roman.

Contrairement à ce que j'ai pu lire ici ou là, je n'ai pas trouvé les personnages fades.
Je ne me suis pas ennuyée un seul instant et me suis régalée tout au long de cette lecture.



Visiter son site

Partager

 
 
 
 
Jane Eyre - Charlotte Brontë  [0 réponse]