Deprecated: mysql_connect(): The mysql extension is deprecated and will be removed in the future: use mysqli or PDO instead in /vdir/www.uneautrevie.org/var/www/vhosts/www.uneautrevie.org/web/connect.php on line 27

Deprecated: Function mysql_selectdb() is deprecated in /vdir/www.uneautrevie.org/var/www/vhosts/www.uneautrevie.org/web/connect.php on line 29
L'étrange vie de Nobody Owens - Neil Gaiman - Une autre vie
  logo  
  Accueil   Accueil  |forum   Forum  | jeux   Jeux  | disk   photo  | Livre d'or   Quotidien  | Vendée globe   Vendée  | Liens Web   Liens  | connect   Compte  
 
Translation :
 
   
 
Menu général :
 
   
 
Forum :
 
 

 
 
Derniers articles
 
 
 
 
Liens RSS :
 
 
Les une

 
 
Dernières news
 
 
Plus de news...
 
 
Nuage de mots
 
 
This will be shown to users with no Flash or Javascript.
 
 
Radio
 
  Désolé, pour écouter une radio, il faut s'inscrire
 
 
Horloge
 
 

*** Pour voir ce site vous devez avoir flash player mis à jour ***

Pour mettre à jour ou télécharger Flash player cliquez ici.

 
 
Poisson :
 
 
10 premiers
  • val
  • ΨVieuxcon
  • Ancien membre
  • +annie
  • Ωloubabond
  • Ancien membre
  • Ancien membre
  • axel1
  • Ancien membre
  • Ancien membre

 
 
Faire un don
 
 
10 premiers
  • val
  • ΨVieuxcon
  • Ancien membre
  • +annie
  • Ωloubabond
  • Ancien membre
  • Ancien membre
  • axel1
  • Ancien membre
  • Ancien membre

 
 
Forum : Masquer l’entête
 
 
Accès rapide :

 

Effectuer une Recherche avancée OU


 
 
L'étrange vie de Nobody Owens - Neil Gaiman  [0 réponse]
 
 



 
 
 
 
 
 
 
 
 
val
starsj7.png
Dieu Supreme


avatar
Hors ligne

Nombre de posts: 1470 (0.33/Jour)
Inscrit(e) le: 30 mai 2006
Imprimer Permalien jeudi 26 mars 2009 à 13:57  

51xgS8NrfIL._SL500_AA240_.jpg


Nobody Owens est un petit garçon parfaitement normal. Ou plutôt, il serait parfaitement normal s'il n'avait pas grandi dans un cimetière, élevé par un couple de fantômes, protégé par Silas, un être étrange ni vivant ni mort, et ami intime d'une sorcière brûlée vive autrefois. Mais quelqu'un va attirer Nobody au-delà de l'enceinte protectrice du cimetière : le meurtrier qui cherche à l'éliminer depuis qu'il est bébé. Si tu savais, Nobody, comme le monde des vivants est dangereux...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Note : 07/10

Le Jack a tué toute sa famille.
Son papa, sa maman et sa grande soeur.
Mais le petit garçon n'en a pas vraiment conscience.
Pensez-vous, deux ans, c'est un peu jeune pour se rendre compte de ce genre de chose.

En revanche, ce qu'il ressent, c'est un intense sentiment de danger.
Un sentiment qui le pousse à s'enfuir de la maison.

Comment réussi-t-il ? C'est un peu mystérieux.
Où va t-il ? Voilà qui est encore plus mystérieux.

Car le petit garçon se réfugie dans un cimetière.
Là, les morts, tout étonnés à la vue de ce petit être vivant, ne savent pas comment réagir.
Le repousser ? Le faire repasser de l'autre côté de la grille ?

Et qui est cet homme étrange qui semble "sentir" et suivre le petit garçon ? Le mal émane de lui.

De toute façon, le destin du petit est scellé dès lors que Madame Owens l'a vu.
Ce petit, elle ne le laissera pas tout seul.

Après débat, les morts acceptent de le nommer citoyen libre du cimetière.

Madame Owens qui s'est pris d'affection pour le bébé, décide de devenir sa nouvelle maman. Ainsi donc, Monsieur et Madame Owens, qui de leur vivant n'ont jamais eu d'enfant, se retrouvent, une fois morts, parents.
Mais il faut aussi lui trouver un nom à ce petit. Ce sera Nobody. Nobody Owens.
Et un tuteur. Ce sera Silas. L'autre citoyen libre du cimetière.

Roman écrit pour "la jeunesse", ce livre peut tout aussi bien et tout aussi agréablement être lu par les adultes.

Neil Gaiman quel que soit le public visé, sait parfaitement faire mouche.

Avec ce roman qui, à mon avis, relève également du conte, il raconte une histoire bien belle. Bien étrange. Bien douce. Et bien difficile.

L'apprentissage de la vie par un jeune enfant élevé par des morts.
Il fallait y penser.
Tout au long du livre, j'ai grandi avec Nobody (Bod, il faut dire Bod avec un d).
J'ai suivi sa soif de découverte, sa soif d'apprendre.

Marrant comme l'on peut trouver de tout dans un cimetière finalement : des gens qui ont vécus à une période de l'histoire très lointaine et peuvent rendre compte de certains événements, des professeurs, qui lui apprendront à lire et à écrire.
D'autres qui lui serviront de professeurs de .... de quoi au juste ? De magie des morts ? Qui lui enseigneront la façon de s'Effacer pour que les vivants ne le voient pas ?

La population d'un très vieux cimetière est pour le moins hétéroclite. On y trouve des romains, des enfants, des adultes, des morts enterrés en terre non consacrée.

Et au détour d'un chemin, d'une porte ou d'une tombe, on y trouve aussi une vouivre, ou bien encore des goules.

Nobody est un petit garçon très attachant. Et son monde l'est également.
Tout comme l'amitié qu'il va tisser avec Liza, la jeune sorcière.

Je l'ai regardé grandir avec plaisir, mais également avec tristesse.
Comprenant le besoin qu'il avait de vouloir également connaître le monde des non morts.

Nobody est condamné à grandir.
Donc à voir son monde habituel s'effacer. Plus il va vieillir, plus les contours seront flous. Plus ses amis, sa famille sera difficile à discerner.

Dès lors un choix devra être fait.

Ce roman m'a beaucoup fait penser à l'univers délirant de Tim Burton, notamment "Les noces funèbres".
Beaucoup de tendresse, d'amour.
Mais aussi de la tristesse.
Le tout très bien mélangé et rendu pour que je me régale à chaque page.

J'ai beaucoup aimé la présentation des morts avec leur date de naissance, date de décès et l'épitaphe de la pierre tombale.

Les dessins qui parsèment le livre ne sont pas vraiment à mon goût, mais rajoute une petite touche sympathique.

A déguster sans modération.



Visiter son site

Partager

 
 
 
 
L'étrange vie de Nobody Owens - Neil Gaiman  [0 réponse]