Deprecated: mysql_connect(): The mysql extension is deprecated and will be removed in the future: use mysqli or PDO instead in /vdir/www.uneautrevie.org/var/www/vhosts/www.uneautrevie.org/web/connect.php on line 27

Deprecated: Function mysql_selectdb() is deprecated in /vdir/www.uneautrevie.org/var/www/vhosts/www.uneautrevie.org/web/connect.php on line 29
L'homme de Jérusalem - David Gemmell - Une autre vie
  logo  
  Accueil   Accueil  |forum   Forum  | jeux   Jeux  | disk   photo  | Livre d'or   Quotidien  | Vendée globe   Vendée  | Liens Web   Liens  | connect   Compte  
 
Translation :
 
   
 
Menu général :
 
   
 
Forum :
 
 

 
 
Derniers articles
 
 
 
 
Liens RSS :
 
 
Les une

 
 
Dernières news
 
 
Plus de news...
 
 
Nuage de mots
 
 
This will be shown to users with no Flash or Javascript.
 
 
Radio
 
  Désolé, pour écouter une radio, il faut s'inscrire
 
 
Horloge
 
 

*** Pour voir ce site vous devez avoir flash player mis à jour ***

Pour mettre à jour ou télécharger Flash player cliquez ici.

 
 
Poisson :
 
 
10 premiers
  • val
  • ΨVieuxcon
  • Ancien membre
  • +annie
  • Ωloubabond
  • Ancien membre
  • Ancien membre
  • axel1
  • Ancien membre
  • Ancien membre

 
 
Faire un don
 
 
10 premiers
  • val
  • ΨVieuxcon
  • Ancien membre
  • +annie
  • Ωloubabond
  • Ancien membre
  • Ancien membre
  • axel1
  • Ancien membre
  • Ancien membre

 
 
Forum : Masquer l’entête
 
 
Accès rapide :

 

Effectuer une Recherche avancée OU


 
 
L'homme de Jérusalem - David Gemmell  [0 réponse]
 
 



 
 
 
 
 
 
 
 
 
val
starsj7.png
Dieu Supreme


avatar
Hors ligne

Nombre de posts: 1470 (0.33/Jour)
Inscrit(e) le: 30 mai 2006
Imprimer Permalien jeudi 19 février 2009 à 08:50  

51EFC0TF28L._BO2,204,203,200_PIsitb-sticker-arrow-click,TopRight,35,-76_AA240_SH20_OU08_.jpg

La Terre est sortie de son axe de rotation plongeant le monde dans une nouvelle apocalypse. Petit à petit, l'humanité s'est reconstruite, mais la civilisation telle qu'on la connaissait a été remplacée par une ère de barbarie et de cruauté.
Dans le chaos ambiant, un homme solitaire en quête de rédemption est à la recherche de la ville mythique de Jérusalem. Son nom: Jon Shannow.

Pour une raison qu'il ignore, il semble avoir éveillé la colère d'Abaddon, le chef d'une gigantesque armée de fanatiques religieux, pratiquant le sacrifice humain afin d'apaiser les Pierres de Sang, morceaux d'étoiles dotés d'étranges pouvoirs.

Mais Abaddon a commis une erreur, car en voulant se débarrasser de Shannow, il a enlevé la seule personne qui compte encore aux yeux de l'errant, Donna Taybard.

Et il ne fait pas bon se mettre en travers de la route de celui qu'on nomme l'Homme de Jérusalem...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Note : 8,5/10

Dans un monde dévasté par un cataclysme, la vie a repris ses droits.
Les hommes ont créé de nouvelles sociétés.

Des hommes nouveaux et des hommes anciens. Ceux qui ont survécus.
Avec en eux les souvenirs de l'ancien monde englouti.

L'un d'eux, Abaddon, vénère le diable et avec son armée des Enfants de l'Enfer, ils sèment le mal partout et annexe toutes les villes et les villages.

Certaines petites communautés ont réussi à ce cacher. Ou bien résistent.

Parmi eux, un homme, Jon Shannow. Qui, Bible à la main, cherche en vain la ville de Jérusalem où il espère pourvoir trouver des réponses.

Sur son passage, Jon ne laisse pas toujours (voir jamais) de bons souvenirs.
Les gens font appellent à lui et à ses armes à feu pour les sauver des envahisseurs, mais une fois sa tâche accomplie, il se fait accuser par ces mêmes personnes de n'être qu'un sauvage assoiffé de sang.

Aussi continu t-il sa quête seul, sans s'arrêter. En traînant avec lui, la réputation d'un tueur.

Lorsqu'il arrive aux abords d'une petite ferme pour y demander de l'eau et à manger pour lui et sa monture, Donna et son fils Eric l'accueillent avec froideur, réticence et peur.

Mais quand des hommes à la solde d'Abaddon débarquent, visiblement animés de mauvaises intentions, Jon n'hésite pas à se mettre en travers de leur chemin et de se servir de ses armes et de sa réputation.

Dès lors, Donna porte sur lui un autre regard et naît entre eux une relation d'un tout autre ordre.

Ce roman se situe à mi chemin de la fantasy et de la science fiction.
Voilà qui change beaucoup de ce que j'ai eu l'habitude de lire venant de cet auteur.

Il nous campe un héro à la Clint Eastwood. L'homme qui tire plus vite que son ombre.

La psychologie des héros de Gemmell est, c'est vrai, toujours la même.
Le guerrier solitaire qui traîne un lourd passé, un homme blessé, qui n'a pas demandé à être un héro mais qui se trouve toujours dans des situations inextricables.
Qui fini toujours pas être suivi dans sa quête par des hommes qui croient en lui.

Un héro que finalement, le lecteur ne peut s'empêcher d'aimer et de le vouloir invincible.
Un héro a qui l'on pardonne tout.

Cette fois, David Gemmell fait plonger son lecteur dans un monde nouveau.

Le monde que nous connaissons a été englouti, dévasté par un énorme cataclysme voici des générations de cela.
Les plus grandes villes telles Paris, Londres, New York ont disparues. Ravagées par les océans.
Puis les océans se sont retirés laissant la terre asséchée.
Il est même question du monde englouti d'Atlantide.

Les anciennes civilisations sont oubliées des hommes qui maintenant arpentent ces terres.
Sauf pour certains. Ils sont vieux, très vieux. Mais se souviennent d'avoir vécu des choses fantastiques.
Ils se souviennent des trains, des avions, de Caligula, de l'Arche de Noé, de l'informatique, des best seller....

Mais ils se souviennent également de ce que l'homme a pu inventer de pire. Comme les armes à feu.
Ces armes qu'ils ont réussi à reproduire.

Là aussi il s'agit d'un grand changement par rapport aux autres livres.
Là où les héros tels que Wallander ou Druss se battaient à la hache, à l'arbalète, ou à l'épée, Jon et les autres utilisent des fusils et des pistolets à répétitions. Combien de temps avant que l'homme ne réinvente la bombe ?

Le personnage de Jon est également différent des autres.
Bien qu'il garde sa dimension d'homme solitaire et qui n'hésite pas à tuer, il s'agit d'un homme obsédé par son idée fixe de rejoindre la ville de Jérusalem. La trouver.

Plusieurs fois au cours du livre, les personnages secondaires disent de lui que c'est un homme fou et violent.
Je n'ai pas trouvé. Il n'est pas plus violent que nécessaire. Il ne prend pas goût à tuer les gens, il le fait uniquement lorsque c'est nécessaire.
Et je ne l'ai pas trouvé fou. En aucune manière.

Au regard de la quatrième de couverture, on pourrait croire que "l'affaire Donna Taybard" fait toute la trame de l'histoire. Or je n'ai pas trouvé.
Certes Jon et elle se rencontrent au début du livre. Et non, il n'apprécie pas qu'elle ait été enlevée.
Mais contrairement à ce que peut laisser croire ce qui est écrit, elle n'est pas à l'origine des décisions et des prises de position de Jon.

Donna à sa propre importance dans le récit. Et pas des moindres. Ses perceptions extrasensorielles font d'elle un personnage important pour Abaddon.
Mais elle est de son côté et Jon du sien.
A partir du moment où ils ont été séparés, elle a fait son chemin.
D'ailleurs, je l'ai trouvé bien légère cette Donna.
Passant d'un homme à un autre.

Enfin, la dimension mystique que l'on trouve dans ce livre est également une première pour les romans de Gemmell.

Il a toujours été, dans ses livres, questions du Bien et du Mal.
Sous différents noms.

Mais là, il utilise directement les noms de Dieu et diable.
La Bible. L'Arche de Noé. Les anciennes croyances.

La religion tient une grande place dans ce roman.
D'ailleurs, c'est ce qui fait avancer Jon.
Croit-il ? Ne croit-il pas ? Peut être est-ce une des réponses qu'il espère trouver à Jérusalem ?



Edité jeudi 19 février 2009 : 16:52 par Vieuxcon



Visiter son site

Partager

 
 
 
 
L'homme de Jérusalem - David Gemmell  [0 réponse]