Deprecated: mysql_connect(): The mysql extension is deprecated and will be removed in the future: use mysqli or PDO instead in /vdir/www.uneautrevie.org/var/www/vhosts/www.uneautrevie.org/web/connect.php on line 27

Deprecated: Function mysql_selectdb() is deprecated in /vdir/www.uneautrevie.org/var/www/vhosts/www.uneautrevie.org/web/connect.php on line 29
La légende des tueuses-démon - Ange - Une autre vie
  logo  
  Accueil   Accueil  |forum   Forum  | jeux   Jeux  | disk   photo  | Livre d'or   Quotidien  | Vendée globe   Vendée  | Liens Web   Liens  | connect   Compte  
 
Translation :
 
   
 
Menu général :
 
   
 
Forum :
 
 

 
 
Derniers articles
 
 
 
 
Liens RSS :
 
 
Les une

 
 
Dernières news
 
 
Plus de news...
 
 
Nuage de mots
 
 
This will be shown to users with no Flash or Javascript.
 
 
Radio
 
  Désolé, pour écouter une radio, il faut s'inscrire
 
 
Horloge
 
 

*** Pour voir ce site vous devez avoir flash player mis à jour ***

Pour mettre à jour ou télécharger Flash player cliquez ici.

 
 
Poisson :
 
 
10 premiers
  • val
  • ΨVieuxcon
  • Ancien membre
  • +annie
  • Ωloubabond
  • Ancien membre
  • Ancien membre
  • axel1
  • Ancien membre
  • Ancien membre

 
 
Faire un don
 
 
10 premiers
  • val
  • ΨVieuxcon
  • Ancien membre
  • +annie
  • Ωloubabond
  • Ancien membre
  • Ancien membre
  • axel1
  • Ancien membre
  • Ancien membre

 
 
Forum : Masquer l’entête
 
 
Accès rapide :

 

Effectuer une Recherche avancée OU


 
 
La légende des tueuses-démon - Ange  [2 réponses]
 
 



 
 
 
 
 
 
 
 
 
val
starsj7.png
Dieu Supreme


avatar
Hors ligne

Nombre de posts: 1470 (0.33/Jour)
Inscrit(e) le: 30 mai 2006
Imprimer Permalien lundi 9 février 2009 à 14:19  

51%2Bq2nfUkSL._SL500_AA240_.jpg

Tome 1 - Le Grand Pays



À 11 heures, ils demandèrent à Malïn de se suicider. Ils l'amenèrent dans la suite princière et lui laissèrent, selon la tradition, une dague, un bol de breuvage d'épices au miel et une fiole de poison. Puis ils s'inclinèrent et sortirent. Marin resta seul. Il avait quatorze ans. Mais un autre destin attend le jeune prince. Car ce même matin, le palais royal est frappé par une entité maléfique et meurtrière qui précipite ses habitants dans la folie et la mort. Pour Malïn, à l'espoir fou de sauver sa propre vie succède celui de libérer son peuple. En compagnie d'une jeune fille arrachée in extremis aux horreurs qui ont envahi le palais, il part pour un voyage épique au-delà des mers, à la recherche des Tueuses-démon, seules capables, selon la légende, de vaincre l'ennemi invisible qui ravage sa patrie.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Note : 09/10

Au palais, seul règne la perfection.
La perfection en toute chose, mais surtout la perfection physique.
A la moindre cicatrice, la moindre blessure, les gens sont tués, ou, lorsqu'il s'agit d'un membre de la famille royale, même très éloigné, celui ci à "l'honneur" de mettre lui même fin à ses jours.

Et justement, ce matin, Malïn s'est réveillé avec une tâche violette au coude. Et son bras a commencé à prendre une inclination étrange.

Alors les Hâmans, après l'avoir examiné, lui ont ordonné de ce tuer.
Pour l'heure, Malïn est enfermé dans une chambre du palais de l'Immuable avec ce simple choix : la dague ou le poison.

Alors qu'il est en train d'y réfléchir, il entend des bruits étranges par delà les murs.
Des cris, des pleurs, des gens qui courent.
Et puis quelqu'un, ou plutôt quelque chose qui s'arrête derrière la porte verrouillée et qui la frotte avec ce qui semble être de longues griffes...... et qui fini par partir.

Malïn ne sait quoi penser, mais au dehors, les cris se font de plus en plus pressent.
Il décide alors de fracturer la porte et de sortir de la chambre. Quelque chose de grave est en train de se passer, il en est certain.

Effectivement, des montagnes de corps s'accumulent un peu partout.
Tous ont des tâches violettes un peu partout.
Les Hâmans s'efforcent de circonscrire ce qu'ils pensent être une sorte de peste en tuant toutes les personnes présentant des tâches.

Les membres de la famille royale sont enfermés dans une tour à laquelle ils mettent le feu.

Certains des "malades" qui n'ont pas encore été tués par les Hâmans, se sont littéralement transformés en monstre et massacrent et dévorent les survivants.

Les gardes et les Hâmans sont bien vite dépassés par la violence et la rapidité de l'attaque.

Seul Malïn se rappelle avoir déjà vu tout ceci.
En effet, dans la bibliothèque, dans un très vieil ouvrage, il a déjà lu des choses similaires.
Il fonce alors chercher les pages du livre en question pour les montrer au Haut Hâman. Lui faire comprendre qu'il ne s'agit pas d'une maladie, mais de l'attaque d'un démon.
Un démon qui se trouve au coeur du palais de l'Immuable.

Mais personne ne l'écoute.
Bien au contraire, le Haut Hâman, devenu fou lui aussi, ordonne que les gardes tuent Malïn.

Alors qu'il était à deux doigts de réussir à s'enfuir, il entend tout au fond du palais, une petite voix qui appelle au secours.
Faisant marche arrière, il retourne dans les grands escaliers et les longs couloirs pour aller sauver une jeune femme.
Alia a le même âge que lui et n'a pas été touché par le démon. Aucune démence, aucune tâche sur elle.
Promise à Makantha, le futur Immuable, Alia a été élevé pour rester vierge jusqu'au mariage, pour devenir une parfaite concubine, pour ne vivre que dans le luxe.

Malïn et elle réussissent à prendre la fuite à bord d'une barque et se dirigent vert le Grand Pays où Malïn pense pouvoir trouver "l'Oro" dont on parle dans le livre. Le seul moyen de sauver l'Archipel et son peuple.

La traversée est longue et difficile. Alors qu'elle n'aurait dû prendre que quelques jours, Alia et Malïn se rendent compte qu'ils passent plusieurs fois au même endroit.
Mais comment cela est-il possible ? En pleine mer ?

Jusqu'à ce que Malïn se rende compte d'une chose très étrange. Une barrière magique les repousse. Même les poissons sous la surface de l'eau font demi-tours une fois arrivés à la barrière.
Rien ne semble pouvoir la traverser.

Je suis encore sous le charme.
Mais je suis surtout encore en train de me demander ce qu'il s'est passé avec ce livre.

Le début de l'histoire était pas mal, mais sans plus. Rien de transcendant.
Et puis je me suis trouvée prise dans les filets.
Fascinée par l'histoire.

Ce qui commence comme une énième histoire de démon se transforme vite en roman hors du commun.

Tant que l'histoire se déroulait dans le palais de l'Immuable, je n'ai pas trouvé qu'il y avait vraiment matière à se régaler.

Comme quoi....

Du moment où Malïn et Alia ont passé la barrière magique, c'est un peu comme si un voile s'était également levé sur le livre.

Une nouvelle dimension s'ouvrait à moi et aux deux personnages principaux.

D'un palais rempli de perfection et sans aucune magie, Malïn et Alia ont été propulsé dans un monde immense où la magie est quotidienne et utilisée pour tout, pratiquement par tout le monde. Et pas uniquement pour faire le bien.

Les deux adolescents vont devoir apprendre à survivre dans ce nouveau monde et à trouver, seuls, la solution à leurs problèmes.

L'écriture est très agréable. L'idée est très bonne.
Et les personnages très intéressants.
Malïn et surtout la jeune tueuse démon.

A la lecture de ce livre, des tas de questions se posent : Où vont les routes de couleurs et que sont-elles ? A quoi sert la couronne ? Pourquoi le Grand Pays et l'Archipel ignoraient l'existence de l'autre ? Pourquoi une telle dissension dans le pouvoir politique du Grand Pays ? Qui a fait appel au démon ? Pourquoi ? Et ce signe sur la main ? .......... et bien d'autres encore.

Autant de questions qui donnent envie de lire la suite.
Et comme si cela ne suffisait pas, le coup de théâtre de la fin, ne fait qu'attiser ma soif.

Il est des livres comme ça, que l'on croise sur sa route et dont on sait qu'ils resteront parmi nos préférés.
Il est des livres comme ça, dont la quatrième de couverture est sympa mais bien loin de rendre justice à la totalité du roman.
Il est des livres comme ça, dont la lecture se révèle merveilleuse.
Il est des livres comme ça, dont on ignore qu'il se révèleront être une pépite.

Celui ci en fait partie, sans aucun doute.

En plus d'avoir une couverture que je trouve particulièrement jolie, le contenu est superbe.
Quelques dessins et quelques interludes à l'intérieur du roman sont autant de jolies surprises pour le lecteur.

Un mauvais point tout de même, oui, il en fallait bien un, ce sont les mots en plus ou en moins.
Problème de typographie pas trop gênant car pas trop fréquent, mais bon....

Edité lundi 09 février 2009 : 14:39 par Vieuxcon



Visiter son site

Partager

 
 
 
 
 
 
Ancien membre

avatar







Imprimer Permalien mardi 10 février 2009 à 10:13  

Quel enthousiasme Val smiley sg3agyesg3ag.gif j'imagine qu'il y a d'autres tomes aussi ? j'espère qu'ils seront à la hauteur de celui-là smiley sg3agyesg3ag.gif


Partager

 
 
 
 
 
 
val
starsj7.png
Dieu Supreme


avatar
Hors ligne

Nombre de posts: 1470 (0.33/Jour)
Inscrit(e) le: 30 mai 2006
Imprimer Permalien mardi 10 février 2009 à 13:01  


Oui, c'est une trilogie



Visiter son site

Partager

 
 
 
 
La légende des tueuses-démon - Ange  [2 réponses]