Deprecated: mysql_connect(): The mysql extension is deprecated and will be removed in the future: use mysqli or PDO instead in /vdir/www.uneautrevie.org/var/www/vhosts/www.uneautrevie.org/web/connect.php on line 27

Deprecated: Function mysql_selectdb() is deprecated in /vdir/www.uneautrevie.org/var/www/vhosts/www.uneautrevie.org/web/connect.php on line 29
Sauvez Hamlet ! - Jasper Fforde - Une autre vie
  logo  
  Accueil   Accueil  |forum   Forum  | jeux   Jeux  | disk   photo  | Livre d'or   Quotidien  | Vendée globe   Vendée  | Liens Web   Liens  | connect   Compte  
 
Translation :
 
   
 
Menu général :
 
   
 
Forum :
 
 

 
 
Derniers articles
 
 
 
 
Liens RSS :
 
 
Les une

 
 
Dernières news
 
 
Plus de news...
 
 
Nuage de mots
 
 
This will be shown to users with no Flash or Javascript.
 
 
Radio
 
  Désolé, pour écouter une radio, il faut s'inscrire
 
 
Horloge
 
 

*** Pour voir ce site vous devez avoir flash player mis à jour ***

Pour mettre à jour ou télécharger Flash player cliquez ici.

 
 
Poisson :
 
 
10 premiers
  • val
  • ΨVieuxcon
  • Ancien membre
  • +annie
  • Ωloubabond
  • Ancien membre
  • Ancien membre
  • axel1
  • Ancien membre
  • Ancien membre

 
 
Faire un don
 
 
10 premiers
  • val
  • ΨVieuxcon
  • Ancien membre
  • +annie
  • Ωloubabond
  • Ancien membre
  • Ancien membre
  • axel1
  • Ancien membre
  • Ancien membre

 
 
Forum : Masquer l’entête
 
 
Accès rapide :

 

Effectuer une Recherche avancée OU


 
 
Sauvez Hamlet ! - Jasper Fforde  [0 réponse]
 
 



 
 
 
 
 
 
 
 
 
val
starsj7.png
Dieu Supreme


avatar
Hors ligne

Nombre de posts: 1470 (0.33/Jour)
Inscrit(e) le: 30 mai 2006
Imprimer Permalien mardi 9 décembre 2008 à 18:47  

51AacmkDfoL._SL500_AA240_.jpg

Retour à Swindon, dans le Monde Extérieur, pour la célèbre détective littéraire Thursday Next désireuse d'offrir à son fils, Friday, une vie paisible... Le vœu pieux dans toute sa splendeur! D'abord, elle n'aurait jamais dû accepter d'embarquer Hamlet dans la réalité. Rongé par ses états d'âme et tellement soucieux de savoir ce que les gens pensent de lui, il s'incruste chez les Next, flirte avec Lady Hamilton, pendant qu'en son absence Ophélie fomente une révolution dans la pièce éponyme de Shakespeare. En fait de vie calme, Thursday aura à peine quelques jours pour régler le problème Hamlet, récupérer Landen, son mari éradiqué par Goliath, et empêcher le redoutable Yorrick Kaine de déclencher un cataclysme planétaire. Sauver le monde? Pas de problème, Thursday a l'habitude... Mais qui va garder Friday ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Note : 08/10

Après avoir passée 2 ans cachée, Thursday revient à Swindon sa ville natale.
Sa ville du monde réel.
Et elle est accompagnée de son fils, Friday.
Fils qu'elle a eu avec Landon, son mari qui n'a jamais existé puisqu'il a été éradiqué par la toute puissante société Goliath.
De quoi y perdre son latin.

Mais pas pour Thursday.
Il s'agit là de son pain quotidien.

D'ailleurs, elle n'est pas seulement revenue accompagnée de son fils, mais également d'Hamlet.
Hé oui le pauvre, se pose de grandes questions existentielles.

A peine de retour chez elle, ou plutôt chez sa mère, Thursday va devoir une fois de plus, affronter des situations pour le moins........ extraordinaires.

Elle doit gérer son découvert à la banque qui dépasse les 20 000 livres.
Elle semble être la cible d'un tueur à gage.
Elle doit traquer et abattre un minotaure.
Renvoyer dans son livre Yorrick Kaine qui semble prêt à prendre le pouvoir.
Faire garder son fils par un gorille tout ce qu'il y a de plus adorable.
Jouer une partie de croquet plus que déterminante.
Faire revenir son mari.
Discuter avec les invités de sa mère (qui soit dit en passant sont des héros de roman).
Faire face à la résurrection d'un prophète.
Et croiser son père de temps en temps lorsqu'il arrive et ....... bloque le temps.
Etc.......
La vie n'est pas de tout repos pour Thursday.

Que du bonheur....... Cette série ce n'est que du bonheur.
Chaque livre m'éclate et me fait rêver.
Haaaaaaaaaa, voyager dans les livres, rencontrer mes héros favoris...... prendre le temps de papoter avec eux.....

Chaque volume, s'il peut se lire indépendamment des autres, y est tout de même bien rattaché.
Je trouve qu'il est plus pratique de lire la série dans l'ordre pour suivre l'évolution des personnages.
Ce qui n'est déjà pas toujours très simple comme ça, alors dans le désordre, on a vite le cerveau qui fume.....

L'auteur à le chic pour décrire les situations les plus hallucinantes qui soient.
Et j'adorerais avoir ne serais-ce qu'un dixième de son imagination.

En revanche, une fois de plus, je rage de ne pas savoir lire l'anglais car je suis persuadée que même si les traducteurs font du bon boulot, en français, je passe forcément à côté de beaucoup de choses.

Une des choses qui m'amusent le plus ce sont tous les jeux de mots, notamment ceux des noms des personnages comme : Lav Herry, Van Forcedis, l'hôpital Saint Septyk, Spike Stocker et mon préféré (oui je sais j'ai le QI d'un bulot, mais j'assume : Maird Hass).

Des idées complètement déjantées telles que l'émission télé où deux hommes politiques s'affrontent et qui s'appelle "Questions directes à esquiver".

Ou encore Max de Winter, inculpé pour escroquerie à l'assurance pour avoir fait naufrage dans un bateau avec ladite Rebecca. Celui ci a voulu faire jouer l'assurance et s'est fait avoir.

Des répliques qui me font trop rire, comme celle du chat du Cheshire :
"...
- Alors, qu'avez-vous trouvé ?
- J'ai découvert qu'un alligator n'est pas quelqu'un qui fait des allégations, mais un gros reptile genre crocodile.
..."

Ou encore Hamlet qui est aussi névrosé que moi (finalement ça rassure !)
"... Hamlet, lui, serait capable de s'angoisser de n'avoir aucun sujet d'angoisse....".
Tout à fait moi je vous dis.

Et je ne me tenais plus de joie d'apprendre que le fameux Hamlet était fan de Mel Gibson et tout à fait ravie de savoir qu'il "l'interprétait" dans le film de Zeffirelli.
Mais se posait tout de même la question de savoir quel rôle tenait Danny Glover...

Des blagues bien nazes, grosses comme une maison, mais aussi un humour très fin.
Un scénario qui tient la route. Des aventures qui ne cessent de jalonner le livre.
Pas de temps mort.
Une Thursday devenue maman, mais bon sang, quelle maman ! Elle en jette.

J'ai beaucoup aimé le personnage du hérisson et surtout celui de l'Empereur Jark, il est trop fort celui là !

Une uchronie comme j'aimerais en lire plus souvent.



Visiter son site

Partager

 
 
 
 
Sauvez Hamlet ! - Jasper Fforde  [0 réponse]