Deprecated: mysql_connect(): The mysql extension is deprecated and will be removed in the future: use mysqli or PDO instead in /vdir/www.uneautrevie.org/var/www/vhosts/www.uneautrevie.org/web/connect.php on line 27

Deprecated: Function mysql_selectdb() is deprecated in /vdir/www.uneautrevie.org/var/www/vhosts/www.uneautrevie.org/web/connect.php on line 29
L'écho du Grand Chant - David Gemmell - Une autre vie
  logo  
  Accueil   Accueil  |forum   Forum  | jeux   Jeux  | disk   photo  | Livre d'or   Quotidien  | Vendée globe   Vendée  | Liens Web   Liens  | connect   Compte  
 
Translation :
 
   
 
Menu général :
 
   
 
Forum :
 
 

 
 
Derniers articles
 
 
 
 
Liens RSS :
 
 
Les une

 
 
Dernières news
 
 
Plus de news...
 
 
Nuage de mots
 
 
This will be shown to users with no Flash or Javascript.
 
 
Radio
 
  Désolé, pour écouter une radio, il faut s'inscrire
 
 
Horloge
 
 

*** Pour voir ce site vous devez avoir flash player mis à jour ***

Pour mettre à jour ou télécharger Flash player cliquez ici.

 
 
Poisson :
 
 
10 premiers
  • val
  • ΨVieuxcon
  • Ancien membre
  • +annie
  • Ωloubabond
  • Ancien membre
  • Ancien membre
  • axel1
  • Ancien membre
  • Ancien membre

 
 
Faire un don
 
 
10 premiers
  • val
  • ΨVieuxcon
  • Ancien membre
  • +annie
  • Ωloubabond
  • Ancien membre
  • Ancien membre
  • axel1
  • Ancien membre
  • Ancien membre

 
 
Forum : Masquer l’entête
 
 
Accès rapide :

 

Effectuer une Recherche avancée OU


 
 
L'écho du Grand Chant - David Gemmell  [0 réponse]
 
 



 
 
 
 
 
 
 
 
 
val
starsj7.png
Dieu Supreme


avatar
Hors ligne

Nombre de posts: 1470 (0.34/Jour)
Inscrit(e) le: 30 mai 2006
Imprimer Permalien mardi 25 novembre 2008 à 21:10  

512XmpdXIDL._BO2,204,203,200_PIsitb-sticker-arrow-click,TopRight,35,-76_AA240_SH20_OU08_.jpg

Grâce à des cristaux magiques, les Avatars étaient devenus immortels et s'étaient proclamés rois d'un empire gigantesque. Mais suite à un séisme d'une ampleur phénoménale, un raz de marée a recouvert la majorité de leur territoire. Ce fut alors le début d'une ère de glaciation, et la fin des cristaux. Aujourd'hui, l'empire se meurt et les Avatars avec lui. Devant ce déclin, les peuples qu'ils avaient jadis asservis se soulèvent les uns après les autres. Jusqu'au jour où deux lunes apparaissent dans le ciel et que les armées sanguinaires de la Reine de Cristal déferlent sur eux. Maîtres et esclaves doivent alors faire table rase du passé et s'unir face à l'ennemi commun. Devant cette fin imminente, cinq personnages vont devenir des héros : Talaban, un guerrier avatar marqué par un passé tragique ; Touchepierre, un sauvage mystique à la recherche d'un amour perdu ; Anu, le Saint-Homme, Bâtisseur du Temps ; Sofarita, la jeune paysanne qui inspirera une légende ; et Viruk, le fou, qui aurait voulu être un dieu. Ensemble, ils combattront le crépuscule, car perdu pour perdu, autant partir en beauté !


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Note : 8,5/10

Les Avatars régnaient en maîtres sur le monde.

Ils gouvernaient, faisaient et édictaient les lois. Faisant office de juge et de police.

Ils étaient tout puissants.

Tout passait par eux.

Et grâce à leurs cristaux magiques, non seulement ils étaient immortels, n'étaient jamais malades, mais ceux-ci leurs servaient aussi pour punir les races inférieurs en les "cristal puisant" de plusieurs années. Ainsi, un homme d'une vingtaine d'années, déclaré coupable par un avatar, se voyait puiser parfois 20 ou 30 ans de sa vie et ressortait de la salle du "tribunal" bien plus âgé.


Et puis un cataclysme a eu lieu.

Anu l'avait prévu. Il a bien tenté de prévenir tous les siens. De les sauver. Mais très peu d'entre eux l'ont écouté.

Aussi, lorsque la mer a débordée, puis lorsque la glace a recouvert toute la planète, beaucoup d'avatars sont morts, piégés sous des mètres, voir des kilomètres de glace.

Comme les maisons et les villes.


Les cristaux restant s'épuisent, les sources d'énergie se trouvent elles aussi, pour les plus puissantes, bloquées, inaccessibles sous la glace.

Et les avatars sont de moins en moins nombreux. Alors que les races inféreurs augmentent.


Dans ce cas, comment continuer à gouverner le monde ?


Surtout lorsqu'une brèche s'ouvre et qu'un peuple identique aux avatars, les Almecs envahissent ce monde et réclament la toute puissance. Quelle leur soit donnée de bon gré ou qu'ils doivent la prendre par la force. S'entend : la mort pour tous.


Ils ne sont que quelques un à pouvoir faire la différence. Toute la différence.


Il y a Touchepierre, un petit homme qui dispose de dons très particuliers. En plus d'être un guerrier redoutable avec une hache en main, il peut en quelque sorte, lire l'avenir à court terme. Il est également capable de discuter avec les esprits.


Anu est l'avatar qui avait prévu la catastrophe, la chute de tout l'empire ainsi que ce qui en découlerait.

De lui-même, il a renoncé à son immortalité et à sa jeunesse.

Erudit fort respecté et traité en Saint, il pense avoir trouvé la solution pour sauver son monde, mais il va falloir faire vite.


Sofarita est une jeune paysanne vagar. Race inférieure d'esclave, atteinte d'un cancer des poumons.

Après une nuit passée avec un avatar, celui ci se sent d'humeur généreuse et lui offre la guérison grâce à son propre cristal vert.

Or, sans le savoir, il va faire d'elle la femme la plus puissante qui soit.

Les nouveaux pouvoirs de Sofarita sont très impressionnants et de se développent à une vitesse folle. Mais suffiront-ils à sauver le monde ? Et surtout, les avatars laisseront-ils vivre cette abomination ? Comment une esclave peut-elle détenir tous ces pouvoirs ?


Viruk est l'avatar le plus redouté. Le plus fou et le plus fort. Capable de tuer de sang froid n'importe qui sans broncher, mais également, dans la seconde suivante, de faire de grands sourires et d'être aimable.

Persuadé de sa supériorité, Viruk est un avatar prétentieux et craint.


Talaban lui est capitaine du navire "Le Serpent". Il vit avec la douleur d'avoir perdu sa femme il y a de cela plusieurs années. Chose d'autant plus douloureuse que les avatars ne sont pas sensés mourir. Mais elle souffrait d'une maladie très rare et impossible à guérir.

Jeune homme beau et fort, il est également doté d'un esprit intelligent, critique et sain.

Bien que la suprématie des avatars soient bien ancrée en lui, il se lie d'amitié avec d'autres races et les respecte. Ce qui n'est pas du goût de tout le monde.


Plus qu'un livre de fantasy, j'ai eu le sentiment de lire un livre de science fiction.

Pour mon plus grand plaisir.


C'est une sorte de mélange entre une race avec une technologie supérieure, balayée par une sorte de tsunami géant et un retour à une période de glaciation, ainsi qu'une invasion.


Une leçon d'humilité également. Rien de la prétention et du sentiment de supériorité des avatars n'est épargné aux lecteurs. Et le retour à la réalité fait mal.


Un livre très différent de ce que j'ai pu lire de l'auteur jusqu'à présent.

J'ai été très agréablement surprise et me suis laissée embarquée avec plaisir dans ces froids polairs avec Talaban, ces quêtes (vaines ?) pour recharger les cristaux et sauver une race qui ne veut pas laisser un seul morceau de sa suprématie.


Ce one shot est une vraie réussite, comme toujours.

Même lorsqu'il fait mine de s'éloigner des chemins qu'il a l'habitude de fouler, Gemmell écrit un livre de grande envergure.


Les thèmes favoris de l'auteur sont une fois de plus réunis. On ne change pas une équipe qui gagne non plus !


Et pour une fois, ce n'est pas le beau héro torturé qui a été mon personnage préféré.


J'ai beaucoup aimé Sofarita la paysanne. Cette pauvre fille qui n'a rien demandé à personne se voit d'un seul coup (littéralement) propulsée personne la plus puissante de son monde. Et bien que voyant ce qui va se produire, elle ne renonce pas. Elle accepte et aide. Belle leçon de bravoure.


Et j'ai également adoré Viruk.

A 90% détestable, ce type m'a beaucoup plu.

Il est tout ce que je déteste. Mais il a un côté complètement frapadingue que j'ai vraiment adoré.

A chaque page où je le croisais je me demandais s'il allait couper une tête ou faire un sourire. Persuadé d'être un Dieu il agit en tant que tel et m'a fait beaucoup sourire.


Une fois de plus un grand Gemmell.

Une valeur sûre.




Visiter son site

Partager

 
 
 
 
L'écho du Grand Chant - David Gemmell  [0 réponse]