Deprecated: mysql_connect(): The mysql extension is deprecated and will be removed in the future: use mysqli or PDO instead in /vdir/www.uneautrevie.org/var/www/vhosts/www.uneautrevie.org/web/connect.php on line 27

Deprecated: Function mysql_selectdb() is deprecated in /vdir/www.uneautrevie.org/var/www/vhosts/www.uneautrevie.org/web/connect.php on line 29
Le dernier des Weynfeldt de Martin SUTER - Une autre vie
  logo  
  Accueil   Accueil  |forum   Forum  | jeux   Jeux  | disk   photo  | Livre d'or   Quotidien  | Vendée globe   Vendée  | Liens Web   Liens  | connect   Compte  
 
Translation :
 
   
 
Menu général :
 
   
 
Forum :
 
 

 
 
Derniers articles
 
 
 
 
Liens RSS :
 
 
Les une

 
 
Dernières news
 
 
Plus de news...
 
 
Nuage de mots
 
 
This will be shown to users with no Flash or Javascript.
 
 
Radio
 
  Désolé, pour écouter une radio, il faut s'inscrire
 
 
Horloge
 
 

*** Pour voir ce site vous devez avoir flash player mis à jour ***

Pour mettre à jour ou télécharger Flash player cliquez ici.

 
 
Poisson :
 
 
10 premiers
  • val
  • ΨVieuxcon
  • Ancien membre
  • +annie
  • Ωloubabond
  • Ancien membre
  • Ancien membre
  • axel1
  • Ancien membre
  • Ancien membre

 
 
Faire un don
 
 
10 premiers
  • val
  • ΨVieuxcon
  • Ancien membre
  • +annie
  • Ωloubabond
  • Ancien membre
  • Ancien membre
  • axel1
  • Ancien membre
  • Ancien membre

 
 
Forum : Masquer l’entête
 
 
Accès rapide :

 

Effectuer une Recherche avancée OU


 
 
Le dernier des Weynfeldt de Martin SUTER  [2 réponses]
 
 



 
 
 
 
 
 
 
 
 
ΨVieuxcon
Administrateur
stars7.png


avatar
Hors ligne

Nombre de posts: 1544 (0.34/Jour)
Inscrit(e) le: 07 novembre 2005
Imprimer Permalien lundi 6 octobre 2008 à 14:15  

412nWP2n%2BhL._SL500_AA240_.jpgPrésentation de l'éditeur
Adrian Weynfeldt, expert en art et dernier descendant d'une richissime famille suisse, mène une existence d'une régularité irréprochable au sein de la grande société zurichoise. Un soir, il se laisse charmer par une jeune femme qui s'invite à passer la nuit chez lui. Le destin de Weynfeldt sera désormais irréversiblement lié à celui de la mystérieuse Lorena. Un de ses amis proches le contacte afin de mettre aux enchères la fameuse Femme nue devant une salamandre de Félix Vallotton. Une vente qui promet de faire date dans le milieu de l'art. Il s'ensuit une série de péripéties, manipulations et retournements orchestrés avec subtilité par un Martin Sitter au sommet de son talent d'écrivain. Brouillant sans cesse les pistes, il joue avec le lecteur qu'il initie aux arcanes du marché de l'art, et maintient jusqu'à la dernière page un suspense maîtrisé à la perfection.
---------------------------------8/10----------------------------

J'ai bien aimé cette histoire, un peu Suisse mais pas trop. Un peu Suisse car elle se déroule dans le monde de l'art et à Zurich. Pas sûr qu'à Paris, elle tienne debout.
Un peu Suisse, car c'est aussi un peu de l'art de vivre Suisse que nous révèle Martin SUTER. En fait nous ne connaissons que peu Zurich, Gene et moi, mais j'ai retrouvé dans ce livre l'atmosphère refermée sur elle même que donne comme impression cette ville. Très étrange d'ailleurs, car si on creuse un peu on découvre une ouverture extraordinaire vers un superbe lac.
J'ai été déçu en bien (dirait Gene) par l'écriture qui se fait oublier et se met totalement au service de l'histoire. J'ai bien aimé aussi les personnages hétéroclites qui se côtoient, se mélangent et finissent par mélanger leurs valeurs, comme le fond les tableaux.
Ce sont des traits de caractère, des détails, et des coups de pinceau précis ou au contraire très ample, qui ajouter un après l'autre, précisément, finissent par se mélanger à l'oeil et donner au tableau, pardon aux personnages du livre, toute leur consistance.

Je reste cependant un peu déçu, comme souvent, par la fin. On dirait souvent que les auteurs ne savent comment se sortir de leur histoire, ou qu'ils sont pressés d'en commencer une autre. Alors on bâcle en quelques lignes… dommage, je serais bien resté un peu plus dans cet univers.


Mieux vaut être un phare qu'un grain de sable
vieuxcoin1.gif


Visiter son site

Partager

 
 
 
 
 
 
Ancien membre

avatar







Imprimer Permalien lundi 6 octobre 2008 à 16:59  

Si je n'avais pas eu la flemme et avais fait un article sur ce livre, je t'aurais rejoint....
même si la fin qui n'est pas tout à fait à la hauteur du livre.

Mais c'est une lecture à ne pas rater, et je crois que Martin Suter gagne à être lu .


Partager

 
 
 
 
Le dernier des Weynfeldt de Martin SUTER  [2 réponses]