Deprecated: mysql_connect(): The mysql extension is deprecated and will be removed in the future: use mysqli or PDO instead in /vdir/www.uneautrevie.org/var/www/vhosts/www.uneautrevie.org/web/connect.php on line 27

Deprecated: Function mysql_selectdb() is deprecated in /vdir/www.uneautrevie.org/var/www/vhosts/www.uneautrevie.org/web/connect.php on line 29
Crise d'otages - James Patterson - Une autre vie
  logo  
  Accueil   Accueil  |forum   Forum  | jeux   Jeux  | disk   photo  | Livre d'or   Quotidien  | Vendée globe   Vendée  | Liens Web   Liens  | connect   Compte  
 
Translation :
 
   
 
Menu général :
 
   
 
Forum :
 
 

 
 
Derniers articles
 
 
 
 
Liens RSS :
 
 
Les une

 
 
Dernières news
 
 
Plus de news...
 
 
Nuage de mots
 
 
This will be shown to users with no Flash or Javascript.
 
 
Radio
 
  Désolé, pour écouter une radio, il faut s'inscrire
 
 
Horloge
 
 

*** Pour voir ce site vous devez avoir flash player mis à jour ***

Pour mettre à jour ou télécharger Flash player cliquez ici.

 
 
Poisson :
 
 
10 premiers
  • val
  • ΨVieuxcon
  • Ancien membre
  • +annie
  • Ωloubabond
  • Ancien membre
  • Ancien membre
  • axel1
  • Ancien membre
  • Ancien membre

 
 
Faire un don
 
 
10 premiers
  • val
  • ΨVieuxcon
  • Ancien membre
  • +annie
  • Ωloubabond
  • Ancien membre
  • Ancien membre
  • axel1
  • Ancien membre
  • Ancien membre

 
 
Forum : Masquer l’entête
 
 
Accès rapide :

 

Effectuer une Recherche avancée OU


 
 
Crise d'otages - James Patterson  [0 réponse]
 
 



 
 
 
 
 
 
 
 
 
val
starsj7.png
Dieu Supreme


avatar
Hors ligne

Nombre de posts: 1470 (0.34/Jour)
Inscrit(e) le: 30 mai 2006
Imprimer Permalien dimanche 31 août 2008 à 14:52  

51ChmvDqgFL._SL500_AA240_.jpg

Alors que toutes les personnalités du pays - stars des médias, de la politique, du sport et du show-biz - sont réunies à la cathédrale St Patrick, sur la 5e Avenue, pour rendre un dernier hommage à l'ex-First Lady, les portes se referment. Brutalement. Pour Michael Bennett, flic atypique chargé de mener la négociation avec les ravisseurs, la tâche s'annonce ardue. D'autant que ces derniers menacent d'exécuter leurs otages si on ne leur verse pas une rançon de 80 millions de dollars. Un montant astronomique ! La tension monte d'un cran lorsque le maire de New York vient s'écraser sur le parvis de la cathédrale...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Note : 6,5/10


Michael Bennett est un policier aguerri.
L'un des meilleurs négociateurs de la ville. Reconnu par ses pairs et par le FBI.

Epoux de Maeve Bennett depuis de nombreuses années, ils sont les heureux parents de 10 enfants.
Dix enfants de toutes origines confondues. Maeve ne pouvant avoir d'enfant biologique, ils ont décidés d'adopter. Un. Puis deux. Puis trois..... Une famille très unie donc que cette famille Bennett.

Une famille qui pourrait avoir tout pour nager dans le bonheur.
Mais la vie est injuste et Maeve et les siens en font l'amer expérience.
Celle-ci est atteinte d'un cancer généralisé et est en train de vivre ses derniers jours à l'hôpital.

Comme s'il n'avait pas assez de mal à supporter l'idée que sa femme n'a plus que quelques heures et à vivre avec cette douleur, Michael est appelé par son chef.
Une prise d'otage hors du commun et carrément hors norme a lieu en ce moment même dans une église en plein coeur de New York.
Les talents de Michael sont recquis.

Ce jour là, doit avoir lieu, dans l'église Saint Patrick, la messe d'enterrement de l'ex première dame des Etats Unis, Caroline Hopkins.

Des dizaines d'invités de prestige sont présents.
Son époux, ex président.
Le maire de New York.
Des stars de la chanson.
Des mannequins.
Des acteurs (trices)
Des financiers.
Des politiques.
Bref, c'est la prise d'otages la plus selecte qui ai jamais eu lieu.

Les policiers sont sur les dents, la ville est effarée et les journalistes font le pied de grue, traquant la moindre info.

Les exigences des ravisseurs sont simples. Elles ont d'ailleurs été faxées avec le détail exacte des sommes réclamées pour chaque personne.
Astucieux. Ce n'est pas une somme globale qu'ils réclament, mais une somme bien définie pour chaque otage.

James Patterson est un de mes auteurs chouchous.
Mais là, j'avoue que pour le coup, je suis un tantinet déçue.

D'abord par l'aspect purement physique du livre : ce n'est pas la même maison d'édition que d'habitude, les pages sont désagréables au touché, elles sont mal coupées, mais pire que tout, crime hautement répréhensible : elles se détachent du livre !!!!! HORREUR !

Ensuite la façon d'écrire : les chapitres sont de plus en plus courts. Ce qui pourrait maintenant une tension, donner un sentiment d'action soutenue. Mais non, même pas.

L'histoire : il n'avait rien d'autre à faire ce jour là ? Bon j'exagère un peu. Sans doute. Non, certainement même. Je suis déçue et en colère pour les raisons précédement évoquées alors je suis méchante.
Mais quand même quoi.
Je suis habituée avec cet auteur à des livres vraiment prenant. A des histoires qui tiennent la route.
A des révélations chocs.
A prendre beaucoup de plaisir à lire ses romans.
Là franchement, rien de tout ceci.

L'histoire n'est pas mauvaise cependant. Mais elle n'est pas digne de lui.
Je l'aurais sans doute mieux prise venant d'un autre auteur. Que j'aime un peu moins (honte sur moi).

Même la révélation du traître n'est pas à la hauteur du suspens qui m'a tenu en haleine les fois précédentes.

Quant aux personnages, Michael est sympatique, mais pas vraiment "accessible". Il est resté un peu flou.
Ses enfants finalement, ont en parle peu. Et sa femme, alors là....... c'est dingue..... elle est en train de mourir, mais garde le sourire en toutes circonstances, elle est toujours parfaite, elle est un véritable ange de pureté, tout le personnel de l'hôpital est en admiration devant elle, sa vie durant elle n'a été que perfection...... limite si ça me donne pas mal au ventre.

Enfin bon, je continue d'adorer James Patterson, tout le monde à le droit de se tromper.



Visiter son site

Partager

 
 
 
 
Crise d'otages - James Patterson  [0 réponse]