Deprecated: mysql_connect(): The mysql extension is deprecated and will be removed in the future: use mysqli or PDO instead in /vdir/www.uneautrevie.org/var/www/vhosts/www.uneautrevie.org/web/connect.php on line 27

Deprecated: Function mysql_selectdb() is deprecated in /vdir/www.uneautrevie.org/var/www/vhosts/www.uneautrevie.org/web/connect.php on line 29
TROIE : Le seigneur de l'arc d'argent - David Gemm - Une autre vie
  logo  
  Accueil   Accueil  |forum   Forum  | jeux   Jeux  | disk   photo  | Livre d'or   Quotidien  | Vendée globe   Vendée  | Liens Web   Liens  | connect   Compte  
 
Translation :
 
   
 
Menu général :
 
   
 
Forum :
 
 

 
 
Derniers articles
 
 
 
 
Liens RSS :
 
 
Les une

 
 
Dernières news
 
 
Plus de news...
 
 
Nuage de mots
 
 
This will be shown to users with no Flash or Javascript.
 
 
Radio
 
  Désolé, pour écouter une radio, il faut s'inscrire
 
 
Horloge
 
 

*** Pour voir ce site vous devez avoir flash player mis à jour ***

Pour mettre à jour ou télécharger Flash player cliquez ici.

 
 
Poisson :
 
 
10 premiers
  • val
  • ΨVieuxcon
  • Ancien membre
  • +annie
  • Ωloubabond
  • Ancien membre
  • Ancien membre
  • axel1
  • Ancien membre
  • Ancien membre

 
 
Faire un don
 
 
10 premiers
  • val
  • ΨVieuxcon
  • Ancien membre
  • +annie
  • Ωloubabond
  • Ancien membre
  • Ancien membre
  • axel1
  • Ancien membre
  • Ancien membre

 
 
Forum : Masquer l’entête
 
 
Accès rapide :

 

Effectuer une Recherche avancée OU


 
 
TROIE : Le seigneur de l'arc d'argent - David Gemm  [0 réponse]
 
 



 
 
 
 
 
 
 
 
 
val
starsj7.png
Dieu Supreme


avatar
Hors ligne

Nombre de posts: 1470 (0.33/Jour)
Inscrit(e) le: 30 mai 2006
Imprimer Permalien mardi 19 août 2008 à 14:54  

515rI1IyaaL._SL500_AA240_.jpg


Trois individus vont changer la destinée de plusieurs nations. Helicon, le jeune prince de Dardanie, hanté par une enfance traumatisante ; la prêtresse Andromaque, dont le caractère de feu et l'indépendance forcenée se dressent contre la volonté des rois ; et le légendaire guerrier Argurios, emmuré dans la solitude, uniquement motivé par son besoin de vengeance. A Troie, ils découvrent une cité déchirée par des rivalités impitoyables - un maelström de jalousies, de tromperies et de traîtrises meurtrières. En dehors des murs de la cité mythique, des ennemis assoiffés de sang convoitent ses richesses et conspirent à sa chute. C'est une époque de bravoure et de trahison. Une époque de bains de sang et de terreur. Une époque pour les héros !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Note : 09/10

Hélicon n'a pas eu ce que l'on peut appeler une enfance facile.
Sa mère, dépressive s'est jettée d'une falaise, ce qui a terriblement choqué le jeune prince de Dardanie.
A la suite de ce suicide, il s'est recroquevillé en lui même et n'a plus jamais été le même. Le petit garçon insouscient et joyeux est devenu peureux. A tel point qu'il refuse de sortir de sa chambre.

Son père, déçu et dégouté par son fils, le rejette et demande à Ulysse de l'embraquer avec lui sur son navire et lui fait comprendre que si Hélicon devait mourir, ce ne serait pas une grande perte pour lui en tant que père, ni pour le royaume de Dardanie.

Car son père, le roi Anchise, s'est assez vite remarié.
De ce second mariage est né un autre fils, Diomède. Anchise en fait le nouvel héritier du titre et du royaume.

Hélicon n'en éprouve aucun regret. Sur le bateau d'Ulysse, dont il est devenu très proche, il s'est découvert une passion pour la navigation.

Toujours en quête de nouvelles choses, de découvertes, Hélicon est un éternel insatisfait. Il est devenu un homme très riche et très puissant, mais il a toujours un nouveau projet en tête. Une nouvelle aventure.

Et celui qui a toujours refusé les mariages arrangés et à toujours dit qu'il épouserait une femme uniquement par amour, va se voir clouer sur place par le simple regard d'une femme. Andromaque.
Mais comme rien n'est jamais facile, Hélicon apprend qu'Andromaque est la promise d'Hector. Son meilleur ami.

C'est juste impossible pour moi de faire un résumé correct de ce livre en fait.
Tout est pourtant très clair dans ma tête.

Je serais tentée de que c'est trop difficile tant le livre est complexe, tant les personnages sont nombreux.

Mais la vérité, c'est également, que ce roman je l'ai eu dans la peau tout au long de ma lecture.

Je me suis jettée tête la première dans ce nouveau Gemmell. Avec la fougue et la passion d'une lectrice accro à l'auteur devrais-je dire. Et le fait de savoir que la trilogie de Troie est la toute dernière qu'il a écrite avant de mourir n'était pas non plus étranger aux sentiments que j'ai ressenti à la lecture.

Ou alors c'est tout simplement parce que j'ai adoré ce livre, que je souhaite en dire le moins possible.
Tordu comme raisonnement non ?

Dans ce roman, David Gemmell n'a pas écrit une seule ligne de fantasy. Pas même concernant les dieux.
C'est plutôt une énième version historique de l'histoire de cette fabuleuse citée qu'il nous livre. Une véritable fresque ou les complots, les meutres, les batailles, les trahisons, les sentiments, les aventures ont la part belle.

Rien à voir avec les précédentes histoires que j'ai lus, ni les films vus sur Troie.

Dans ce roman, Pâris tout jeune homme connait déjà Hélène qui n'est pas encore mariée et avec qui il étudie.
Le roi Priam est une ordure, un véritable tyran envers ses enfants.
Hector est une légende vivante. Il est présent virtuellement tout au long du roman, mais n'apparaît vraiment qu'à la fin.
Andromaque est une femme de fort caractère.
Ulysse est un conteur hors pair et bien loin de l'image du héro tout lisse que j'ai déjà pu croiser.

Et surtout il y a Enée (ou Hélicon). Un homme hors du commun.
Féroce guerrier sans pitié lorsqu'il le faut. Assoiffé de sang et de vengeance.
Mais également un homme au grand coeur. Capable d'amitié, de respect, d'amour. Qui vient en aide aux plus démunis. Qui respire la bonté. Et qui, pour ne rien gâcher, est terriblement beau.

Hélicon est le pivot de ce roman. C'est autour de lui que s'articule toute l'histoire.
C'est un personnage très complexe, qui a des sentiments qui peuvent être à l'opposé les uns des autres. Mais qui garde toujours une ligne de conduite. Gemmell a fait de son héro un homme très attachant.

Troie, Mycènne, Athènes..... la Grèce n'a plus de secrets et j'ai voyagé avec plaisir dans tous ces lieux.

Je me suis glissée dans le livre avec délectation et bonheur.
Ce n'est pas un secret, Gemmell est un de mes auteurs favoris en fantasy. Si ce n'est LE favoris.
La force de son écriture, la grandeur des histoires qu'il raconte, la multitude de personnages qu'il dépeint sont autant de petits bonheurs qu'il nous livre à chaque roman.



Edité mardi 19 août 2008 : 19:55 par Vieuxcon



Visiter son site

Partager

 
 
 
 
TROIE : Le seigneur de l'arc d'argent - David Gemm  [0 réponse]