Bilou renonce

12heures après l'arrivée de Desjoyeaux, son dauphin Roland Jourdain jette l'éponge.
Il a perdu sa quille et navigue dans une baignoire flottante depuis 600 milles. Mais la météo annoncée pour la semaine qui vient entre les Açores et les Sables parle plus de tempête que de calme. Un bon marin est celui qui ramène son bateau dit Bilou, aussi préfère t-il ne pas prendre le risque de perdre son bateau.
Merci Bilou, pour cette course et ces 46 jours passés en seconde position.


News écrite par Vieuxcon le lundi 2 février 2009 à 12:15

[ Imprimer ] - [ Fermer la fenêtre ]